L’apprentissage, pas une voie de garage

Nous sommes fin janvier et l’heure des choix d’orientation se profile déjà. L’apprentissage apparaît de plus en plus comme une voie porteuse d’avenir et qui recrute. Chaque année, en Bretagne, plus de 20.000 jeunes s’engagent dans cette voie. Un sacré succès.

L'apprentissage, pas une voie de garage
L'apprentissage, pas une voie de garage © Bruno Levesque - MaxPPP

Les chiffres ne cessent d’augmenter : + 17% d’apprentis en 2019 dans notre région. La raison se comprend aisément car c’est un atout pour trouver un emploi. Pourquoi ? Très clairement, l’apprentissage permet d’être bien adapté au marché du travail.

 

Ci-dessous, le replay de Tic Tak, le mag des jeunes bretons sur l'apprentissage

 

Le principe de l’alternance

Forcément, c’est une chance d’apprendre une profession en alternant entre une pratique concrète du métier en entreprise, accompagné par un professionnel qualifié, et des cours plus théoriques. Avec, à la clé, l’obtention d’un diplôme reconnu. 

 

Se former en étant rémunéré

Alors, si vous avez entre 16 et 29 ans révolus, vous pouvez préparer un diplôme professionnel (CAP, Bac pro, BTS, DUT, licence, ingénieur ou master...), tout en percevant une rémunération progressive (basée sur un pourcentage du SMIC) tout le long de votre contrat d’apprentissage. Et c’est là encore un autre avantage.

 

Tous secteurs concernés

De nombreux secteurs professionnels sont aujourd’hui ouverts à l’apprentissage : informatique, juridique, éducation, sécurité, restauration, administration général et bien d'autres. En Bretagne, on compte aujourd’hui plus de 270 diplômes préparés dans 38 CFA conventionnés pour 111 sites de formation. Difficile de ne pas trouver chaussure à son pied.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société jeunesse famille emploi économie