Cet article date de plus de 4 ans

La mairie de Rennes prolonge la mise à disposition de la salle de la Cité

La Ville de Rennes va prolonger le contrat de mise à disposition de la Salle de la Cité jusqu'au 16 mai. Elle craint des manifestations violentes cette semaine.


Maison du peuple occupée à Rennes
Maison du peuple occupée à Rennes © AFP
Depuis une semaine, des manifestants contre la loi Travail occupent la Salle de la Cité, dans le centre-ville de Rennes. Les militants devaient être évacués la semaine dernière, sur demande de la maire de Rennes. Mais après un conseil municipal mouvementé, qui a d'ailleurs fini par être annulé lundi dernier, Nathalie Appéré avait changé d'avis. Elle avait autorisé les occupants à rester jusqu'à mercredi.

Crainte de manifestations violentes

Ce lundi, cette autorisation a été prolongée, jusqu'au 16 mai.
Dans un communiqué, la ville de Rennes indique que "plusieurs manifestations revendicatives sont, de nouveau, annoncées tout au long de la semaine à Rennes. Certaines d'entre elles font craindre des violences". La maire ajoute que dans ce contexte, "afin de ne pas ajouter de la tension à la tension, la Ville de Rennes va proposer aux organisations syndicales qui l'ont signé une prolongation du contrat de mise à disposition de la salle de la Cité jusqu'au lundi 16 mai inclus."

Sur le compte Facebook de la Maison du Peuple occupée, les militants indiquent plusieurs rendez-vous. Trois manifestations sont prévues cette semaine, mardi, jeudi et samedi (contre les violences policières). 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie social