Le gratin du tennis de table français à la Glaz arena de Cesson-Sévigné

Cesson, près de Rennes, accueille tout ce week-end (17-19 décembre 2022) la 91ème édition des championnats de France de tennis de table. Sur place, l’élite française de la petite balle blanche va donc en découdre dans une belle ambiance.

Simon Gauzy et Carole Grundisch. Ces deux noms ne vous disent peut-être rien, mais ce sont les deux champions de France en titre, masculin et féminin, de tennis de table. Un sport amusant, qui parle à tout le monde sous la bonne vieille expression de ping-pong, mais un sport qui reste peu médiatisé.    

Pourtant, du 17 au 19 décembre, il va y avoir du spectacle du côté de la Glaz arena de Cesson-Sévigné, l’antre des handballeurs. Les meilleurs pongistes de l’Hexagone sont bien présents pour se disputer les cinq titres nationaux mis en jeu : simple dames, simple messieurs, double dames, double messieurs et double mixte. 

4000 spectateurs attendus à la Glaz arena

Dans les coulisses et autour des tables, 120 bénévoles sont à pied d’œuvre pour assurer le bon déroulement des épreuves. Un ouf de soulagement pour Valentin Aubergier, responsable local de l'organisation et de la communication de l'événement. "On a candidaté auprès de la Fédération en juin 2020. Puis la crise sanitaire a évolué. On devait faire ces championnats en mars 2021, puis en mai et nous voilà en décembre. Mais on est content parce qu'il y a 15 jours on était encore sous la menace d'organiser la compétition à huis-clos".

Finalement, plus de 4000 personnes sont attendues, pour trois jours de compétitions. Un moindre mal. 

Des Bretons à suivre

Côté sportif, en tout, 48 hommes et 48 femmes. Chez les hommes, Simon Gauzy, tenant du titre et n°1 français, reste favori.

Parmi les Bretons, un grand absent : Jules Rolland, joueur de Thorigné-Fouillard (35) non suffisamment remis d'une blessure à la hanche.
Bastien Rembert, qui a commencé à taper la petite balle blanche à Vern-sur-Seiche (35) mais joue aujourd’hui à Angers, tentera de tirer son épingle du jeu.

Chez les filles, Jia Nan Yuan et Pritikha Pavade, qui représentaient toutes deux la France aux Jeux de Tokyo, devraient se livrer un beau duel.
Une Bretonne est à surveiller : Romane Le Scour, 73e française. Finistérienne, elle vit, elle étudie et elle s'entraine à Rennes. En simple, elle vise un 1/8e de finale…En double, avec Julie Pennec, sa partenaire finistérienne, elle s'est inclinée dès le premier tour. Idem en double mixte.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité