Ligue 1 : Rennes fait chuter l’OL du podium

Lyon a perdu sa place sur la 3e marche du podium de Ligue 1 en laissant inexplicablement filer une victoire qui lui tendait les bras à Rennes (2-2), dimanche, en clôture de la 30e journée de Ligue 1.

Lyon peut vraiment s'en vouloir de ne pas revenir de Bretagne avec les trois points, tant l'OL a été conquérant et sûr de lui pendant 70 minutes. Dès l'entame du match, les Rhodaniens ont multiplié les occasions, par une tête de Jordan Ferri qui frôlait le cadre (5e) ou un tir en angle fermé d'Alexandre Lacazette sur le poteau (9e).
Benoît Costil a ensuite repoussé l'échéance en réalisant quelques belles parades sur un coup-franc de Rachid Ghezzal (18e), une tête de Bakary Koné (25e), avant d'être sauvé par Dembélé sur sa ligne sur une tête de Samuel Umtiti (26e).
Mais Lyon trouvait enfin la brèche sur un contre fulgurant impulsé par Sergi Darder.
Maxwel Cornet se défaisait très facilement de Pedro Mendes et de Sylvain Armand, pour centrer à ras de terre vers Ghezzal, lancé, qui n'avait plus qu'à pousser dans le but vide (0-1, 33e).
Lyon faisait le break au retour des vestiaires, Lacazette devançant une sortie hasardeuse de Costil pour marquer de la tête (0-2, 55e).

Lacazette ne cadre pas

Mais Lacazette, déjà auteur de sept buts depuis le début de la phase retour, peut se mordre les doigts de ne pas avoir étoffer encore davantage son total en ne cadrant pas des frappes en bonne position à la 68e et la 75e minute. Les hommes de Bruno Genesio ont fini par laisser revenir des adversaires qui avaient jusque-là la tête sous l'eau.
Défensivement, Lyon a longtemps passé une soirée tranquille, notamment grâce au très gros pressing imposé par son milieu de terrain qui a quasiment interdit aux Rennais l'accès aux trente derniers mètres balle au pied.
Dans l'axe de la défense, Bakary Koné, qui remplaçait Mapou Yanga-Mbiwa, suspendu, s'est montré très propre et très tranchant dans ses interventions et les deux joueurs ont muselé Dembélé.

Les rouges et noirs reviennent de loin 

Mais Lyon s'est d'abord fait surprendre sur un corner, repris au deuxième poteau par Fallou Diagne, entré en jeu à la pause (1-2, 70e).
Quelques minutes plus tard, c'est ce diable de Dembélé, parti à la limite du hors-jeu, qui se trouvait en face-à-face avec Lopes. Son tir était contré par le Portugais, mais Jérémie Boga était là pour reprendre dans le but malgré Rafael (2-2, 82e).
Ghezzal ratait encore dans les arrêts de jeu une dernière occasion nette, repoussée par Costil et Lyon doit maintenant espérer que ces deux points laissés en chemin ne pèseront pas trop lourd à la fin de la saison.

L'OL perd une place, le Stade Rennais se maintient

A l'issue de cette nouvelle journée du championnat de France de Ligue 1, Lyon n'a donc pas profité du nul concédé par Monaco contre Reims (2-2) pour se rapprocher de la deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des Champions. Pire, l'OL voit Nice, victorieux à Montpellier samedi (0-2) lui prendre la 3e place.
Rennes, toujours en difficulté à domicile, puisqu'ils n'ont que le 14e bilan de L1 sur les matches au Roazhon Park, conserve sa 5e place à deux points de Nice.


Rolland Courbis :  "On revient de nulle part"...

La réaction de l'entraineur du Stade Rennais après le match : "On prend deux buts que je mettrai dans la catégorie des buts évitables. J'aurais préféré prendre des buts sur des actions construites. Mais positivons, on a réussi quand même à revenir à 2-1, puis à égaliser. Les Lyonnais qui sont, en ce moment, une équipe redoutable, voire même irrésistible par moments, on a réussi à les bousculer, mais avec trop de nervosité dans la construction. On va prendre le point que nous récupérons miraculeusement, mais il reflète aussi la volonté, la dépense d'énergie, même par moment de façon désordonnée, d'une équipe qui a réussi à bien combattre, aidée par son public. On a des choses à garder de ce match-là et des choses à améliorer".