• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue Europa : après sa défaite à Kiev, les chances de qualification s'éloignent pour le Stade rennais

La gardien rennais, Tomas Koubek a encaissé trois buts sur la pelouse du Dynamo de Kiev. / © EPA/SERGEY DOLZHENKO
La gardien rennais, Tomas Koubek a encaissé trois buts sur la pelouse du Dynamo de Kiev. / © EPA/SERGEY DOLZHENKO

Décevants, les Rennais se sont logiquement inclinés face au Dynamo Kiev jeudi 8 novembre. Une troisième défaite d'affilée en Ligue Europa qui les place au troisième rang de leur groupe. Une qualification est de plus en plus compromise.

Par Valérie Chopin


Les chances étaient faibles pour Rennes de l'emporter à l'extérieur face à Kiev, déjà vainqueur (2-1) au match aller. La logique a été respectée. En manque de combativité, les Rouge et Noir se sont inclinés (3-1) sur la pelouse du stade olympique de Kiev.

Un but pour l'honneur


Dès la 13ème minute de jeu, les Ukrainiens ont ouvert le score grâce à un but inscrit par Benjamin Verbič. Mise doublée par Vitaliy Mykolenko à la 67ème, Mykola Shaparenko en marquant un troisième à la 72ème.

Menés (3-0) par des Ukrainiens efficaces, les Rennais, affaiblis par les absences de Mexer ou de Clément Grenier, n'ont pu que réduire le score en toute fin de match grâce à cette ultime frappe de Jordan Siebatcheu (89ème) pour le Stade rennais : "(On éprouve) beaucoup de déception, surtout qu'aujourd'hui je pense que c'est mérité, reconnaît l'attaquant rennais au micro de RMC Story. Les occasions, on ne les a pas mises au fond. (...) Aujourd'hui on ne méritait pas de victoire, il nous reste deux matches (en Ligue Europa), il faudra se focaliser là-dessus. Ce sera compliqué (pour la qualification) mais les matches sont dans quelques semaines" poursuit Jordan Siebatcheu.
 

Revers fatal ?

Cette troisième défaite rend très improbable la qualification du Stade rennais pour les 16èmes de finale de la Ligue Europa. Les Bretons ne sont pas (encore) éliminés, mais mathématiquement, cela promet d'être compliqué...

Les joueurs de Sabri Lamouchi pointent désormais à cinq points des Ukrainiens et des Kazakhs d'Astana. Un autre gouffre quasiment impossible à combler lors des deux matches restants... Rennes n’est désormais plus vraiment maître de son destin.
 
Classement du groupe K en Ligue Europa après quatre rencontres / © sports.fr
Classement du groupe K en Ligue Europa après quatre rencontres / © sports.fr


 

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus