Maison de Maryvonne : décision sur l'expulsion des squatteurs, le 29 mai

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigne
Les squatteurs du 94 rue de Châtillon, à Rennes (Ille-et-Vilaine), ont affiché un message aux fenêtres de la maison, le 8 mai 2015
Les squatteurs du 94 rue de Châtillon, à Rennes (Ille-et-Vilaine), ont affiché un message aux fenêtres de la maison, le 8 mai 2015 © AFP - K. Niglaut

Ce vendredi matin, le tribunal d’instance de Rennes a étudié la requête déposée par l’avocat de l'octogénaire Maryonne Thamin, dont la maison à Rennes, est occupée par des squatteurs depuis 21 mois. La décision a été mise en délibéré au 29 mai. Retrouvez le déroulé de l'audience. 

Durant près de deux heures ce vendredi matin, l'avocat de Maryvonne Thamin et l'avocate des squatteurs de sa maison ont exposé leurs arguments respectifs lors de l'audience en référé expulsion, concernant l'occupation du 94 rue de Châtillon à Rennes.

Un délai de deux mois

Stéphanie Peltier, avocate de deux squatteurs, n'a pas contesté l'illégalité de l'occupation de la maison et ne s'est pas opposée à la demande d'expulsion formulée par l'avocat de la propriétaire. Elle a précisé que ses clients obtempéreraient à la décision de la justice. Elle a mis en avant le fait que les occupants n'ont pas de ressources et pas de solution de relogement. Elle demande donc au tribunal d'accorder au minimum le délai de deux mois prévu par la loi avant de procéder à l'expulsion
durée de la vidéo: 00 min 24
Maître Stéphanie Peltier, avocate des occupants de la maison

Philippe Billaud, l'avocat de l'octogénaire, persuadé de l'issue positive de sa requête a, lui, demandé à ce que sa cliente puisse retrouver sa propriété dans les plus brefs délais.
durée de la vidéo: 00 min 29
Maïtre Philippe Billaud, avocat de Maryvonne Thamin

Le tribunal a annoncé rendre sa décision le 29 mai.

L'affaire, très médiatisée, a suscité depuis plusieurs semaines de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, auprès des politiques et des tensions dans la ville, où militants d'extrême-droite et d'extrême-gauche se sont mobilisés.

Rappel de l'affaire

Maryvonne Thamin, 83 ans, a quitté sa maison du 94 rue de Châtillon à Rennes il y a plusieurs années pour s'installer avec son compagnon à 30 km de là. Ce dernier est décédé il y a près de trois mois et ses héritiers souhaitent retrouver leur bien. Maryvonne Thamin veut donc, de son coté, récupérer sa maison de Rennes. Sauf que depuis septembre 2013, elle est occupé par des squatteurs. Ces derniers se présentent comme étant "tous dans une situation de grande précarité" et précise avoir investi "une maison inoccupée depuis au moins sept ans (...) et dans un état déplorable".

Retrouvez le déroulé de l'audience du tribunal suivie par Thomas Baïtto, journaliste à France TV Info :

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.