Cet article date de plus de 5 ans

Maison squattée : l'avocat de l'octogénaire engage les procédures d'expulsion

Tout le week end, l'affaire du squatt de la maison d'une octogénaire à Rennes a fait couler beaucoup d'encre et a créé beaucoup de tensions. Ce lundi, son avocat a engagé deux procédures judiciaires pour expulser des lieux les squatteurs qui occupent depuis 18 mois la maison de Maryvonne.
Rennes : la maison squattée de l'octogénaire
Rennes : la maison squattée de l'octogénaire © A. Masteau
Dimanche un groupe de Bonnets rouges a manifesté devant la maison de Maryvonne, rue de Chatillon à Rennes. Le 1er mai, ce sont des militants d'extrême droite qui entreprenaient la même démarche, dans l'idée de déloger les squatteurs. Les forces de l'ordre se sont postés à plusieurs reprises devant l'habitation pour éviter des dérapages. La situation de Maryvonne, 83 ans. Son témoignage en fin de semaine dernière a suscité bien des passions.

Lire l'article :  Rennes : le combat d'une octogénaire pour récupérer sa maison squattée

Les actions en justice de son avocat

Ce lundi, l'avocat de l'octogénaire a lancé le constat d'huissier et engagé la procédure pour saisir le tribunal d'instance d'une demande d'ordonnance d'expulsion en référé. Maître Philippe Billaud a également fait appel au doyen des juges d'instruction pour reconnaître les dépôts de plainte pour violation de domicile.

Depuis l'occupation de son bien, il y a 18 mois, Maryvonne avait bien multiplié les courriers auprès de la mairie, du parquet de Rennes et déposé plainte à la gendarmerie mais elle n'avait pas engagé la démarche nécessaire auprès du tribunal d'instance.

Anthony Masteau et Bruno Van Wassenhove font le point sur cette affaire

durée de la vidéo: 02 min 11
Le point sur la maison squattée d'une octogénaire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société polémique faits divers