Manifestation des salariés de Technicolor à Rennes

Un groupe de salariés rennais de Technicolor R&D ont manifesté ce mercredi matin en solidarité avec leurs collègues du site angevin. 350 emplois vont y être supprimés

© @ Fabien Delaury
La liquidation judiciaire du site d’Angers c’est 350 emplois supprimés dans cette usine spécialisée dans la fabrication de décodeurs numériques. Un groupe de salariés rennais ont manifesté pour protester contre la fermeture du site.

Polémique

Angers ferme suite à la perte d’un contrat avec Orange. La ministre Flore Pellerin (déléguée aux PME de l’innovation et de l’économie numérique) accuse Technicolor d’avoir mis un terme à ce contrat mais la direction de l’entreprise dément et affirme que Orange se serait tourné vers Sagem, après avoir refusé d’accorder un délai supplémentaire à Technicolor  pour répondre à une commande.
Les salariés rennais ont demandé à la député Nathalie Appéré de réclamer une enquête parlementaire. Ils la rencontreront vendredi
Aujourd’hui les partenaires sociaux rencontrent la Direction à Angers pour négocier le financement du plan social à hauteur de 30 millions d’euros
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social