Maraude d'été: le Samu social au chevet des sans-abris

Trois soirs par semaine, à Rennes, le Samu social distribue aux sans-abris de quoi se sustenter et s'hydrater. / © T.Bouilly
Trois soirs par semaine, à Rennes, le Samu social distribue aux sans-abris de quoi se sustenter et s'hydrater. / © T.Bouilly

Les épisodes de chaleur sont certes dangereux pour les nourrissons et les personnes âgées mais aussi pour tous ceux qui travaillent et vivent dehors. Encore plus qu'en période de grand froid, les sans-abris sont vulnérables pendant l'été. Le Samu social maintient donc ses maraudes. 

Par Hélène Pedech

Lorsque le mercure approche des 30°C, la rue se transforme vite en enfer. Beaucoup de personnes sans domicile fixe y courent un danger mortel

"On sait bien que sur des personnes fragilisées, la chaleur va accentuer un mauvais état général", explique Eric Pliez, président du Samu social.


Du coup, à Rennes, même l'été, les bénévoles de l'association poursuivent leurs maraudes, à raison de trois soirs par semaine.

La soupe, quelle que soit la saison

Dans leur camion: à manger certes, mais surtout de quoi hydrater: de l'eau, beaucoup d'eau car il n'est pas toujours facile de s'en procurer quand on vit dans la rue, explique Benjamin, un jeune sans-abri rencontré à Rennes (35).
A volonté, les bénévoles distribuent des boissons hyper-protéinées sans oublier la soupe, à laquelle les bénéficiaires tiennent quelle que soit la saison.

La chaleur aggrave les pathologies

La déshydratation et le coup de chaud ne sont pas les seuls risques encourus par celles et ceux qui vivent dans la rue.
Maladies de peau, problèmes respiratoires... L'été est impitoyable pour ceux qui souffrent déjà de pathologies le reste de l'année. Ainsi, David, asthmatique, voit ses problèmes s'aggraver avec la chaleur. Le Samu social lui dispense quelques conseils. 

Peu d'hébergements, l'été 

Mais selon le Samu social, pour protéger vraiment les personnes sans abris de la chaleur écrasante, il faudrait pouvoir leur proposer un toit pour la nuit. Or, peu de centres 'hébergement restent ouverts pendant l'été. 

Maraude d'été du Samu social à Rennes
- Benjamin - David - Régine Boulé responsable du Samu Social à Rennes (35) - Equipe: T.Bréhier/ T.Bouilly / C.Pierret



Sur le même sujet

Les + Lus