Elections Municipales 2020 : Nathalie Appéré très largement en tête à Rennes

Nathalie Appéré a été réélue haut la main à Rennes avec 65% des voix, le plus gros score de la gauche depuis 1977. Elle va entamer un second mandat avec ses alliés écologistes et briguera Rennes Métropole.
© DR
Nathalie Appéré, la maire PS sortante de Rennes obtient près de 65% des voix, au soir du second tour des élections municipales. Elle avait fusionné sa liste avec celle des Ecologistes de Mathieu Theurier. 

La candidate LREM Carole Gandon (17,49) termine juste devant le candidat Charles Compagnon le candidat de la droite et du centre (17,15).
 


En 2014, Nathalie Appéré avait été élue avec 55,83% des voix, une avance de 12 points sur son concurrent de l'époque, le candidat de l’UDI/Modem/UMP, Bruno Chavanat.

Nathalie Appéré va briguer la tête de Rennes métropole : "oui, a-t-elle affirmé ce soir sur France 3 Bretagne, je serai candidate à la présidence de la métropole, je l’ai toujours affirmé. Jai travaillé avec une trentaine de maires avec lesquels nous avons un projet commun."

Réaction de Nathalie Appéré

Le taux de participation à Rennes est de 31,67%. "Dans un contexte national complètement inédit marqué par une forte abstention, Rennes n'a pas échappé à ce phénomène, regrette Nathalie Appéré. Il est évidemment qu’il doit nous falloir continuer à cultiver le renforcement de la démocratie locale et à donner encore plus qu’aujourd’hui les clés de la ville aux Rennais. C'est vraiment un enjeu important."
  

Une fidèle socialiste


Nathalie Appéré a adhéré au PS à l'âge de 20 ans. Première adjointe de Daniel Delaveau, elle appartient à cette génération des "bébés Hervé", installée sous le règne de l'ancien ancien maire de Rennes. En effet en 2001, elle a fait partie de l’équipe d’Edmond Hervé, comme adjointe. Elle a également été députée entre 2012 et 2017.

En 2014, elle est élue maire de Rennes pour la première fois.

Aujourd'hui, beaucoup la voient ministrable, même si elle a toujours dit ne pas être intéressée. Depuis le début de la crise sanitaire, elle a été en première ligne réunissant ses équipes autour d'une cellule de crise.
 

Carole Gandon se déclare la leader de l'opposition rennaise

Carole Gandon a à nouveau regretté la non fusion de sa liste avec celle de Charles Compagnon. "Je regrette qu’une fusion n’est pas été possible avec Charles Compagnon, je l’ai appelé de mes vœux". Elle explique qu'elle sera dans l’opposition avec lui : "Je suis devant Charles Compagnon même si les résultats sont serrés, nous avons réussi à nous démarquer et à confirmer notre leadership dans l’opposition".

Réagissant au faible taux de participation, Carole Gandon battue ce 28 juin parle d'un échec collectif : "c’est ce score si fort de l’abstention que nous devons nous questionner pour les mois et les années à venir. Être capable de réinventer notre démocratie le recul de la participation est véritablement problématique et nous devons dans les prochaines années travailler à retisser cette confiance avec les électeurs".

Le conseil municipal d’installation se tiendra vendredi 3 juillet à Rennes.

Sur cette carte interactive franceinfo retrouvez votre commune pour en connaître tous les résultats actualisés au fur et à mesure de la soirée  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections