Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Parcoursup : 241 000 vœux en Bretagne

Le nouveau système d'orientation des lycéens vers l'enseignement supérieur / © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Le nouveau système d'orientation des lycéens vers l'enseignement supérieur / © LIONEL BONAVENTURE / AFP

C'est ce mardi à 18 heures que les lycéens de l'Académie de Rennes ont commencé à découvrir les premières réponses à leurs vœux. C'est donc là que débute la phase d'admission avec une procédure qui devrait permettre à chaque candidat de trouver sa place dans l'enseignement supérieur.

Par Marc-André Mouchère

Les 39 684 lycéens bretons et candidats à la réorientation, ont fait en moyenne 6 vœux, contre 7,4 au plan national. Ils avaient droit à 10 vœux non hiérachisés maximum déposés avant le 31 mars dernier. Après examen des candidatures par les établissements d'enseignement supérieur (du 4 avril au 18 mai) les propositions sont maintenant en ligne sur le site de l'accadémie pour les candidats. Les lycéens peuvent aussi les consulter via l'application parcoursup pour les téléphones mobiles.


Pas de difficulté technique en Bretagne

Armande Le Pellec Muller, la rectrice de l'Académie de Rennes est d'abord satisfaite au plan technique : Parcoursup a bien été pris en main par les lycéens et aucun bug informatique n'a été signalé. Satisfaite aussi de la participation active des professeurs de lycée pour aider à l'orientation des lycéens.


A chacun son choix

Pour ceux qui n'ont que des réponses positives :
ce sont souvent des "premiers de la classe" qui n'ont que l'embarras du choix. Il leur suffit de prendre une décision dans le délai imparti (voir le mode d'emploi plus bas et son calendrier page 15). Toutes les propositions qu'ils abandonneront seront ouvertes le lendemain à d'autres lycéens.

Pour ceux qui ont plusieurs propositions (des réponses positives à leurs demandes) : il ne faut pas se précipiter et s'interroger encore parce que si le voeu préféré est "en attente" il peut devenir une proposition ouverte suite à la décision des précédents.

Pour ceux qui n'ont aucune proposition parmi leurs demandes:
Les lycéens qui n'ont que des réponses négatives devront saisir la commission d'accès à l'enseignement supérieur. Celle-ci se met en place le 22 mai et étudiera une solution individualisée. On y compte des responsables d'université, des proviseurs de lycée...  Ils vont devoir trouver des places aux jeunes candidats qui n'ont rien.



L'invitée du journal et le reportage de Myriam Thiébaut et Louise Cognard :
La rectrice d'Académie de Bretagne invitée d'Eric Pinault au JT Bretagne
Comment les lycéens appréhendent-ils Parcoursup ? reportage et explications de Armande Le Pellec Muller (Académie de Rennes / Bretagne) - JT de 19 H France 3 Bretagne








Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus