Patrick Pelloux soutient les urgences du CHU de Rennes, au bord de l’implosion

Patrick Pelloux en soutien aux urgences de Rennes / © F3
Patrick Pelloux en soutien aux urgences de Rennes / © F3

L’équipe médicale des urgences adultes du CHU de Rennes sont en grève depuis le 7 juin dernier, après avoir alerté direction et pouvoirs publics depuis plusieurs mois sur la situation du service. Les urgentistes dénoncent des conditions catastrophiques.

Par Stéphane Grammont

Le syndicaliste et écrivain Patrick Pelloux est à Rennes ce samedi pour apporter un soutien de poids à la grève de l’équipe des médecins des urgences du CHU de Rennes. Ces derniers ont décrit une situation “catastrophique” dans une lettre ouverte envoyée au ministère de la Santé, ainsi qu’aux institutions et élus locaux.

Au cours des trois dernières années, “les conditions de travail qui se sont dégradées au fil des ans ont poussé 35 médecins urgentistes au départ” écrivent-ils. “Nous sommes 7,5 équivalents temps plein pour un objectif autour de 18,5 équivalents temps plein” indique le courrier, “nous allons droit dans le mur”.

Les médecins, en grève depuis le 7 juin dernier, indiquent qu’aucun médecin urgentiste n’est prévu au cours de 20 nuits en juillet. Patrick Pelloux souhaite rencontrer la ministre de la Santé dès ce lundi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus