Plusieurs dizaines de migrants toujours sans solution d'hébergement à Rennes

Le collectif de soutien aux sans-papiers a multiplié les actions ces derniers jours pour alerter sur la situation de plusieurs dizaines de migrants sans hébergement. Après une réunion avec la mairie ce mercredi 15 juillet, il est d'autant plus inquiets du sort de ces personnes durant l'été.

Plusieurs dizaines de personnes rassemblées devant la mairie de Rennes ce matin pour faire entendre leur demande de logements pour tous.
Plusieurs dizaines de personnes rassemblées devant la mairie de Rennes ce matin pour faire entendre leur demande de logements pour tous. © T.Brehier/France Télévisions
L'occupation de la basilique Saint-Sauveur de ce mardi 14 juillet n'aura pas été vaine. En tout cas dans l'immédiat. Après discussion mardi soir avec l'archevêque de Rennes, Mgr d'Ornellas, une vingtaine de migrants a pu être hébergée pour la nuit dans une salle paroissiale, non loin de la basilique.

Mais dès ce mercredi matin, le collectif de soutien aux sans-papiers a du reprendre le combat. Soutenue par plusieurs dizaines de personnes rassemblées devant l'hôtel de ville, une délégation a été reçue en mairie par l'adjoint à la solidarité David Travers. A la sortie de la réunion, Xavier, membre du collectif, annonce, dépité, le verdict au mégaphone :

Le seul résultat qu'on ait c'est qu'ils ont annoncé un calendrier de rencontres régulières avec les associations. A part ça, on n'a rien. Même les familles avec enfants n'ont pas de solution d'hébergement dans l'immédiat

Xavier, membre du collectif de soutien aux sans-papiers

 

"La ville n'a pas à gérer ce qui est du ressort de l'État"


La mairie, par l'intermédiaire de David Travers, justifie sa position. "Actuellement, la ville offre 800 places par jour pour les familles avec enfants. Mais il ne s'agit pas de remplacer l'État sur ses fonctions. La ville n'a pas à gérer ce qui est du ressort de l'État".

Le collectif va de nouveau se tourner vers l'église pour espérer pérenniser durant quelques jours l'offre d'hébergement dans la salle paroissiale. Ensuite, il espère que quelques familles avec enfants pourront bénéficier de l'ouverture du centre du Bois Perrin, comme évoqué par la mairie, lors de la réunion. En attendant, "aucune solution n'a été trouvé pour les autres, et il y a une quinzaine de célibataires qui vont se retrouver à la rue", précise Xavier.


"Beaucoup de personnes à la rue dans les semaines à venir"


Une nouvelle action du collectif de soutien aux sans-papiers a été menée au siège de Rennes métropole.
 
Le collectif de soutien aux sans-papiers a investi les locaux de Rennes Métropole
Le collectif de soutien aux sans-papiers a investi les locaux de Rennes Métropole © FTV - K. Gaignoux

Pour le reste de l'été, "nous sommes obligés d'interrompre cette campagne d'occupation faute de militants. Il y a donc à craindre que beaucoup de personnes restent à la rue dans les semaines à venir", conclut Xavier.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration religion
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter