Région Bretagne : Loïg Chesnais-Girard succède à Jean-Yves Le Drian

Loïg Chesnay-Girard, élu président du Conseil régional de Bretagne, au côté de Jean-Yves Le Drian auquel il succède / © V. Chopin
Loïg Chesnay-Girard, élu président du Conseil régional de Bretagne, au côté de Jean-Yves Le Drian auquel il succède / © V. Chopin

Sans surprise, Loïg Chesnais-Girard prend la succession de Jean-Yves Le Drian à la tête du conseil régional de Bretagne. Il a été élu ce jeudi par la majorité régionale. Les élus de l'opposition se sont abstenus de voter.

Par Thierry Peigné

Il avait présenté sa démission le 2 juin dernier. C'est par une très longue "standing ovation" que la majorité de l'assemblée régionale a marqué ce jeudi 22 juin le départ officiel de Jean-Yves Le Drian à la tête de la région. Celui qui avait cumulé le poste de ministre de la Défense et de président du conseil régional sous François Hollande s'était vu obligé par Emmanuel Macron de quitter son mandat exécutif local s'il voulait rester ministre. Pour autant Jean-Yves Le Drian reste simple conseiller régional.

Jean-Yves Le Drian, sur l'élection de Loïg Chesnais-Girard
Jean-Yves Le Drian, conseiller régional, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères

C'est donc, comme prévu, Loïg Chesnais-Girard, le candidat de la majorité régionale (53 membres sur les 83 que compte l'assemblée) qui a été élu président au cours d'une session extraordinaire.

Il devient ainsi le plus jeune président à la tête d'un Conseil régional. Martin Meyrier, jusqu’ici Président de la Commission économie, agriculture, mer et Europe, prend la suite de Loïg Chesnais-Girard au poste de vice-président à l’économie, l’innovation, l’artisanat et les TPE. Cette session extraordinaire a également vu une nouvelle élue prendre place au sein de l’hémicycle : Fanny Chappé qui entame ce mandat suite au décès de Corinne Erhel.


Avec cette élection, le maire de Liffré succède à celui dont il a assuré l'interim au conseil régional depuis que Jean-Yves Le Drian a rejoint le gouvernement en 2012.

Loïg Chesnais-Girard à la suite de son élection à la présidence de la région Bretagne
Loïg Chesnais-Girard, président du Conseil régional de Bretagne


Abstention de l'opposition

Le groupe de la droite et du centre ainsi que le groupe du Front National, n'avaient présenté aucun candidat. Ils n'ont d'ailleurs pas pris part au vote et n'ont pas participé à l'ovation de Jean-Yves Le Drian. 

Pour la droite, Loïg Chesnais-Girard devient président de la région alors que ce n'est pas le choix des Bretons.

Marc Le Fur (LR) sur l'élection de Loïg Chesnais-Girard
Marc Le Fur, conseiller régional, président du groupe de la Droite et du Centre

Pour Gille Pennelle, le président du groupe Front National, il n'y avait aucun intérêt à participer à ce vote, "une affaire de famille", une "comédie politicienne" où "tout est écrit à l'avance".

Gilles Pennelle sur l'élection de Loïg Chesnais-Girard
Gilles Pennelle, conseiller régional, président du groupe Front National

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Trans Musicales 2017 : la programmation expliquée par Jean-Louis Brossard en septembre dernier

Près de chez vous

Les + Lus