Loïg Chesnais-Girard bientôt seul à la barre du Conseil régional

Loïg Chesnais-Girard devant l'affiche du candidat Le Drian / © France 3 Bretagne
Loïg Chesnais-Girard devant l'affiche du candidat Le Drian / © France 3 Bretagne

Ce jeudi 22 juin, Loïg Chesnais-Girard devrait être élu président par les conseillers régionaux, lors d'une session exceptionnelle. L'ancienne "doublure" du ministre breton devient ainsi le plus jeune président de région.

Par Myriam Thiébaut

Il n'a que 40 ans mais déjà une longue expérience de la politique derrière lui. Loïg Chesnais-Girard n'a pas seulement assuré l'interim au Conseil régional lorsque Jean-Yves Le Drian a rejoint le gouvernement en 2012. 

Dès l'âge de 18 ans, ce fils d'un salarié des télécoms et d'une secrétaire médicale devient conseiller municipal à Liffré. Douze ans plus tard, il est élu maire de cette petite ville à côté de Rennes. L'entreprise Canon qui y a une usine fait partie des préoccupations du jeune maire. Et c'est ainsi qu'il propose au président de région de l'époque, Jean-Yves Le Drian, de l'accompagner lors d'un déplacement à Tokyo. Le début d'une collaboration sans anicroche. 

Elu conseiller régional, il deviendra porte-parole et directeur de campagne du ministre-président de région JYLD. Loïg Chesnais-Girard, banquier de formation, accède rapidement au poste de premier vice-président en Bretagne.

Travailleur, qualifié d'austère par ses adversaires politiques, le futur président de Région a désormais face à lui une droite et un centre en reconstruction. Et un membre de La République en Marche, Olivier Allain, vice-président à la Région, en charge de l'agriculture.

Loïg Chesnais-Girard s'apprête à prendre la tête du Conseil régional de Bretagne
Une étape importante dans l'ascension de l'ancien double de Jean-Yves Le Drian  - France 3 Bretagne - Gilles Le Morvan


A lire aussi

Sur le même sujet

9h50 Santé : invité Vincent Lavoué

Les + Lus