Manifestations samedi à Rennes : la préfecture interdit la mobilisation contre les lois sécuritaires

Nouvelle journée de mobilisation samedi 13 février à Rennes dans le centre-ville. La préfecture d'Ille-et-Vilaine autorise l'organisation de quatre rassemblements mais interdit la mobilisation contre les lois sécuritaires.

 Manifestation à Rennes le 23 janvier dernier
Manifestation à Rennes le 23 janvier dernier © Maxppp Lucie Weeger

Ce samedi 13 février, quatre manifestations légalement déclarées se dérouleront à Rennes. "Dès le dépôt des demandes, la préfecture a engagé un dialogue constructif avec les organisateurs de ces rassemblements pour concilier droit de manifester et garantie de l’ordre public. Le protocole sanitaire, le dispositif de sécurité et le lieu de rassemblement notamment ont fait l’objet d’échanges."


La manifestation contre les lois sécuritaires interdite par arrêté prefectoral 


Par ailleurs, un appel à rassemblement contre les lois sécuritaires, pour le droit à la culture et à une vie sociale a été lancé pour ce même jour à Rennes. Bien que déclarée en préfecture le 9 février 2021, "cette manifestation revêt un caractère festif et musical", selon la préfecture.
"Au regard des risques avérés d’ordre public et sanitaire, le préfet d’Ille-et-Vilaine, Emmanuel Berthier, a pris un arrêté applicable à Rennes ce samedi.


Sont en conséquence interdits la manifestation à caractère festif et musical,  ainsi que l’utilisation d’équipements de « sound system » habituellement utilisé dans les rave-parties, dans un périmètre du centre-ville défini par les rues suivantes  :

Place Pasteur – rue Gambetta – contour de la Motte – rue du général Guillaudot – rue Lesage – rue de l’Hôtel Dieu – rue Legraverend – boulevard de Chézy – quai Saint-Cast – place de Bretagne – boulevard de la Tour d’Auvergne – boulevard du Colombier – rue Raoul Dautry – boulevard de Beaumont – place de la Gare – Avenue Jean Janvier"

Les forces de police et de gendarmerie seront à nouveau mobilisées pour assurer le maintien de l’ordre public, prévient le préfet d'Ille-et-Vilaine.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social