• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : le 40mcube labellisé Centre d'art contemporain d'intérêt national, “un travail de recherche salué”

Chaise et table d'appoint, l'une des oeuvres des artistes Flora Moscovici et Yoan Sorin pour leur exposition "Tout cela n'est rien, c'est la vie - Mobilier Peint" / © E. Colin - France 3 Bretagne
Chaise et table d'appoint, l'une des oeuvres des artistes Flora Moscovici et Yoan Sorin pour leur exposition "Tout cela n'est rien, c'est la vie - Mobilier Peint" / © E. Colin - France 3 Bretagne

40mcube installé à Rennes depuis 18 ans vient d'être labellisé Centre d'art contemporain d'intérêt national par le ministère de la Culture. Ce label renforce cette structure et son travail de valorisation des artistes.

Par Emilie Colin


200 artistes en 18 ans , 40mcube donne à voir un pan de l'art contemporain. Les oeuvres se laissent découvrir à Rennes, venus de toute la France et de tous les continents, des artistes viennent en résidence à Liffré ou Cesson-Sévigné. 40mcube c'est l'idée d'un volume. "Ici on privilégie beaucoup les sculptures, la nouvelle peinture européenne qui fait fi des supports de la peinture classique, qui sort du cadre de la toile." explique Patrick Goasduff co-directeur du lieu. Au 48 avenue Sergent Maginot à Rennes, trois à quatre expositions gratuites sont visibles tous les ans soit autant de propositions artistiques. 
 
Table de chevet, oeuvre des artistes Flora Moscovici et Yoan Sorin pour leur exposition "Tout cela n'est rien, c'est la vie - Mobilier Peint" / © E. Colin - France 3 Bretagne
Table de chevet, oeuvre des artistes Flora Moscovici et Yoan Sorin pour leur exposition "Tout cela n'est rien, c'est la vie - Mobilier Peint" / © E. Colin - France 3 Bretagne

Le ministère de la culture en fait un Centre d'art contemporain d'intérêt national. Ce nouveau label existe depuis deux ans et regroupe 17 lieux dans toute la France. La première structure a en avoir bénéficié a été Passerelle à Brest. En Bretagne, ils sont désormais quatre à être reconnnu, avec La Criée à Rennes, et Gwinzegal à Guingamp. Il s'agit d'une démarche volontaire, chacun doit en faire la demande et l'un des premiers critères reste l'indépendance. 

"Ce label vient marquer le travail fait auprès des jeunes artistes, c'est notre travail de recherche qui est salué, de repérage des artistes dont les projets et les formes sont en adéquation avec celui de 40mcube." souligne Patrick Goasduff. Le label offre une visibilité et une protection, un financement doit l'accompagner. Il permet aussi d'intégrer un réseau encore récent. 

Les projets ne manquent pas. L'exposition "Tout cela n'est rien, c'est la vie - Mobilier peint" présente les oeuvres de Flora Moscovici et Yoan Sorin jusqu'au 20 juillet, une réflexion autour d'objets domestiques mêlant peinture, sculpture. 
 
En octobre, trois artistes prendront la suite pour "Bertfalhe". Hélène Bertin, Éléonore False, Ingrid Luche elles joueront avec le thème du voyage. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de Laurence Maillart-Méhaignerie, signataire de la tribune. Députée LREM de la 2e circonscription d'Ille-et-Vilaine

Les + Lus