Rennes : 5O infirmières de bloc opératoire dans la rue pour défendre leur qualification

manifestation des infirmiers IBODE à Rennes / © Thierry Bréhier France3Bretagne
manifestation des infirmiers IBODE à Rennes / © Thierry Bréhier France3Bretagne

Venus de Saint-Malo, Laval et Vitré pour rejoindre leurs collègues dans le centre-ville de Rennes, une délégation d'IBODE (infirmiers de bloc opératoire dipômés d'Etat) s'est ensuite rendu au siège de l'Agence Régionale de Santé. Ces agents sont en grève face à la dévalorisation de leur métier.

Par Catherine Jauneau


Elles doivent effectuer une formation supplémentaire de 18 mois par rapport à une infirmière diplômée d'Etat. Les IBODE sont habilitées à réaliser certains actes médicaux spécifiques au bloc.

Aujourd'hui, elles tirent la sonnette d'alarme. Dans leur viseur : des mesures annoncées par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, dans le cadre de la crise des urgences, et notamment la création d'une filière d'infirmiers de pratique avancée "urgences" avec la possibilité pour ces personnels, de prendre en charge les patients pour certains actes techniques ou de diagnostics. 

Dans une pétition remise ce matin, le collectif IBODE précise : 

"Reconnaissons notre expertise et notre plus-value, il faut que la profession d'infirmier de bloc opératoire diplômé d'Etat cesse d'être bradée. Un décret reconnaissant la valeur de notre diplôme a été promulgué en janvier 2015. Son application n'est toujours pas effective. Nous demandons au ministère d'y remédier. Cela fait 5 ans que les établissements doivent se mettre en conformité".
Interview de Sophie Duchemin, déléguée FO CHU Rennes
Manifestation des infirmières IBODE à Rennes

Les grévistes réclament par ailleurs une reconnaissance salariale et une prime spécifique pour leur expertise.
 

Sur le même sujet

Les + Lus