Rennes. Après l'incendie de 2018, la nouvelle flèche de l'église Sainte Thérèse hissée sur l'édifice

Dans la nuit du 31 juillet au 1er août 2018, un incendie avait ravagé entièrement la flèche de l’église Sainte-Thérèse à Rennes. Cinq ans après, ce mercredi 24 mai en matinée, devant les habitants du quartier, un nouvel ouvrage a été installé au sommet de l'édifice. Une manœuvre impressionnante !

Un périmètre de sécurité entoure l'église, pour garder à l'écart les nombreux curieux venus assister à l'opération. Pour les habitants du quartier, c'est un événement. Beaucoup se souviennent de cette nuit d'été où ils ont vu les flammes embraser la flèche de leur église jusqu'à ce que celle-ci tombe au sol. 

À lire aussi : Rennes : le clocher de l'église Sainte-Thérèse entièrement détruit par le feu

Ce matin, une grue de 300 tonnes a permis d'élever l'ouvrage refait à neuf mais à l'identique au sommet de l'église. Sa hauteur définitive dépasse 60 mètres. Son poids total est de 17 tonnes. Au sommet, les menuisiers sont à la manœuvre pour installer la flèche : un travail des plus délicats, en raison de la hauteur, du poids et du vent, qui font de l'opération un vrai défi technique.

Pas le droit à l'erreur

Pour réaliser cette nouvelle flèche, les constructeurs se sont basés sur les plans originaux retrouvés aux archives municipales de Rennes. Le bureau d'étude a retrouvé les types d'assemblages et les types d'essences utilisés pour la conception qui s'est faite au sol. Jusqu'à l'élévation de ce jour.

La manœuvre est au millimètre près. on n'a pas le droit à l'erreur pour l'ajustement. La flèche doit s'insérer au centimètre près dans la maçonnerie.

Raphaël Reverdy directeur de la Société Limeul

Le nez en l'air, les riverains sont admiratifs. "C'est impressionnant. C'est sans doute la seule fois que je verrai une chose pareille" commente Annie, ravie de retrouver l'emblème de son quartier.

Je suis née ici. Ma mère a vu la construction de l'église. Sainte Thérèse, c'est comme un village. L'église est un élément fédérateur, qu'on soit croyant ou pas.

Jocelyne

habitante quartier Sainte Thérèse

Monseigneur D'Ornellas, archevêque de Rennes, est parmi le public. Il est venu inaugurer une nouvelle croix installée également au sommet de la flèche, qui est une reproduction du modèle original de 1934. 

Un clocher c'est fait pour durer des siècles. C'est bien qu'il soit refait comme à l'origine. Nous ne sommes que des héritiers.

Monseigneur d'Ornellas

Archevêque de Rennes

L'homme d'Église salue le savoir-faire de ceux qui ont permis de retrouver ce symbole grâce aux nouvelles techniques d'aujourd'hui.