A Rennes, une association ouvre un squat pour les migrants du parc des Gayeulles

Une association a ouvert un sqatt à Rennes pour les migrants délogés des Gayeulles / © FTV
Une association a ouvert un sqatt à Rennes pour les migrants délogés des Gayeulles / © FTV

Une centaine de migrants ont été installés par une association dans un hangar de 9 000 mètres carrés, après leur expulsion du parc des Gayeulles. L'entrepôt était vide depuis de nombreuses années.
 

Par Stéphane Grammont


Dans la zone industrielle, au sud-est de Rennes, Flavien Birot est un peu partout à la fois. Il est membre du collectif Action Logement 14.09, qui vient en aide aux 400 migrants qui s'étaient installés dans le parc des Gayeulles.

Ils ont fait l'objet d'un contrôle d'identité le 12 septembre au matin, sur ordre du procureur de la République.

Certains frappent à la porte d'un bâtiment inutilisé depuis plusieurs années, que le collectif est en train d'aménager.

"Essayez d'emmener un minimum si vous voulez dormir ici ce soir... j'en ai quelques une, des couvertures" dit-il à une demandeuse d'asile Albanaise, en France depuis 19 mois avec ses deux enfants de 12 et 16 ans.

Avec l'ouverture de ce lieu, elle espère avoir trouvé son logement pour l'hiver. Car lorsqu'elle appelle le numéro d'urgence hébergements, la réponse est très souvent négative.
 

"De la place à Rennes, on en trouve, y'a des lieux bien cachés, des milliers de m2 chauffés... qui pourraient accueillir des gens dans la misère comme les Gayeulles" explique Flavien Birot pour justifier l'action du collectif Action Logement 14.09, "les Gayeulles, c'est classé en bidonville, on a quand même un bidonville à Rennes !"

Selon Flavien Birot, ce lieu pourrait accueillir 600 personnes, une fois aménagé.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Lorientaise 2019 : l'échauffement avant le départ

Les + Lus