Rennes : des baskets personnalisées pour une reconversion réussie

Des baskets personnalisées, c'est la tendance mode du moment. Car ce n'est plus tant la marque qui importe, que la touche toute personnelle qui s'affiche sur la chaussure. C'est ainsi qu'une jeune Bretonne s'est reconvertie pour se lancer dans la customisation de baskets.

 

Blandine Thomas, "Les Couleurs de Blanche"
Blandine Thomas, "Les Couleurs de Blanche" © Vanessa Fize - France Télévisions

Elle s'appelle Blandine, elle était responsable des ressources humaines dans la fonction publique. Et un beau jour, cette jeune paimpolaise décide de quitter sa vie d'avant pour monter son entreprise et elle s'installe à Rennes. Ce qui lui plait c'est dessiner, mais si pour certains la création se fait sur une page blanche, pour Blandine, c'est sur une basket. En dessinant, elle a l’idée de reproduire ses œuvres sur des vêtements, et c'est ainsi que son projet prend forme. Un terrain d'expression qui demande beaucoup de préparation. Il faut adapter le dessin à l'objet. 
 

Chaque pièce est unique


Une fois le croquis terminé, place au concret. Pour customiser ses baskets, Blandine utilise une peinture spécifique pour le cuir, qui résiste à la pluie. Le travail est minutieux et l'erreur n'est pas admise. Chaque trait est définitif. Des gestes assurés, acquis au fil de ses créations. Et pourtant ce métier, il y a deux ans, elle ne l'aurait jamais imaginé. D'autant que les baskets, elles n'en portait jamais. Pour se faire une place, Blandine, avec "Les Couleurs de Blanches" a su se démarquer grâce à des pièces uniques, dans un monde de la mode, parfois trop uniformisé. "Tout le monde porte des baskets aujourd'hui, explique t-elle et ce sont toutes les mêmes. Ça permet donc d'avoir quelque chose de très personnalisé. C'est ça qui me plaît, c'est quelque chose qu'on met tous les jours"
 
Blandine Thomas, "Les Couleurs de Blanche"
Blandine Thomas, "Les Couleurs de Blanche" © Vanessa Fize - France Télévisions
 

Coup de pouce du concours "Dream Maker"


La jeune créatrice bénéficie du coup de pouce financier du concours "Dream Maker", avec 10 000 €. Un concours organisé par la plateforme de création de sites internet Hubside. Et le pari est réussi pour Blandine, puisqu'en seulement un an, la jeune entrepreneuse arrive aujourd'hui à vivre de son métier. 
 

Le reportage de Juliette Vincent-Seignet, de Vanessa Fize et Didier Lefebvre

Interview : Blandine Thomas, "Les Couleurs de Blanche"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter