Rennes : l’Ecole d’architecture touchée par un mouvement de grève

© L. Agorram/F3 Bretagne
© L. Agorram/F3 Bretagne

L’Ecole d’architecture de Rennes est bloquée ce mardi. Une mobilisation d'étudiants, d'enseignants et de personnels administratifs qui protestent contre le manque de moyens en terme de recrutement notamment. Le mouvement touche l'ensemble des 20 écoles d’architecture en France. 

Par Gilles Le Morvan

C’est l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette qui s’était fâchée la première. Mi-janvier, son Conseil pédagogique et scientifique s’était mis en grève administrative pour protester contre le manque de moyens.

Depuis, les autres établissements du territoire français lui ont emboité le pas. Et alors qu’une délégation doit être reçue à Paris par la tutelle, le Ministère de la Culture, l’Ecole d’architecture de Bretagne (630 étudiants) s’est donc retrouvée bloquée ce matin à Rennes.
 

Manque de moyens


A Rennes comme ailleurs, les étudiants, des enseignants et des personnels administratifs, dénoncent une réforme de 2018 entérinant une forme de décentralisation mais sans  déclinaison de moyens pour la mener à bien.

« La réussite de la réforme devait reposer sur la création de 50 postes de professeurs sur 5 ans, seules 15 créations ont été obtenues » soulignaient par exemple les présidents-e-s des Conseils d’Administration  et les directions des Ecoles d’architecture dans une lettre au Ministre Franck Riester adressée en décembre. 

Un courrier qui met aussi l'accent sur la vétusté d'établissements. Autant de facteurs qui favorisent "la dégradation du climat social, au risque d'une démobilisation des personnels", ajoutaient les directeurs et directrices des ENSA.    

Une enseignante, mobilisée ce matin à Rennes, indique que dans certaines écoles, "des cours n’ont pas été assurés pendant plusieurs semaines, des professeurs n’ont pas été payés jusqu’à la fin janvier. Certains n’avaient même pas de contrat de travail ».

Ce qui n'a pas été le cas à Rennes, précise la direction de l'ENSAB.   

Ce mardi, les 20 directeurs d'écoles d'architecture de France doivent donc être reçus au Ministère.



Le reportage à Rennes de Laila Agorram et Jean Michel Piron  
 
L'Ecole d'architecture de Rennes touchée par un blocage

Sur le même sujet

Les + Lus