Cet article date de plus de 5 ans

Rennes : Erreur de saisie sur sa note, Thomas obtient son bac au mois de novembre !

Un élève du lycée Jeanne d'Arc de Rennes avait été recalé à la session du bac 2015. Mais dans le cadre de vérification, le rectorat a repéré une erreur de saisie sur une de ses notes. Jolie surprise pour le lycéen. Thomas obtient finalement son diplôme, quelques mois après ses camarades. 
Le début de l'épreuve de philosophie pour les élèves du lycée rennais, Emile Zola, en 2015
Le début de l'épreuve de philosophie pour les élèves du lycée rennais, Emile Zola, en 2015 © Isabelle Rettig - France 3 Bretagne
Thomas  élève au lycée Jeanne d'Arc à Rennes, avait été recalé à la session de rattrapage du baccalauréat 2015. Après quelques mois de redoublement de sa classe de terminale, il a la jolie surprise d'obtenir finalement son diplôme.

Une erreur de saisie de l'examinateur


Car voilà, dans le cadre de vérifications, le service des examens et concours de l’académie de Rennes a détecté une erreur de saisie concernant une des notes du lycéen. La note saisie par l’interrogateur, lors de la session de rattrapage, n’était pas celle qu’il lui avait attribuée. "J'y croyais pas", a affirmé le lycéen sur l'antenne d'Europe 1. "Le jour de mes rattrapages, il y avait devant moi dix sujets: j'ai choisi le sujet n°7 et, au moment des notes", l'interrogateur "au lieu de me mettre ma note - qui était de 11 - m'a mis le numéro du sujet". L'erreur pour le moins déterminante, l'a en effet empêché d'obtenir le bac. Mais après prise en compte de la rectification, Thomas s’est donc avéré être titulaire du diplôme. Le service des examens et concours en a immédiatement informé l’élève et ses parents. "Il y a déjà un trimestre qui est passé, l'année est perdue", regrette Thomas.


Accompagnement pour l'intégration dans l'enseignement supérieur


L’académie de Rennes précise qu'elle "s’est engagée auprès de Thomas et de ses parents à l’accompagner dans l’intégration d’une formation d’enseignement supérieur, en respectant les choix et décisions formulés dans le logiciel APB (Admission Post‐Bac)". Le Recteur de l’académie restera vigilant quant aux solutions qui seront proposées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bac éducation société