Rennes : un foyer de Covid à l'hôpital psychiatrique

Des cas de Covid-19 ont été décelés à l’hôpital psychiatrique Guillaume Régnier de Rennes depuis le 15 décembre. La direction n'en a dévoilé l’existence que ce mardi 22 décembre en fin d’après-midi. Sans toutefois révéler le nombre de personnes concernées.

L'hôpital psychiatrique, Guillaume Regnier à Rennes compte plusieurs patients et salariés contaminés par la Covid-19.
L'hôpital psychiatrique, Guillaume Regnier à Rennes compte plusieurs patients et salariés contaminés par la Covid-19. © GoogleMaps

Ce n’est que ce mardi 22 décembre en fin d’après-midi que la direction de l’hôpital psychiatrique Guillaume Régnier de Rennes a dévoilé des contaminations à la Covid-19 au sein de son unité de soin longue durée. Pourtant, les premiers cas avaient été constatés huit jours plus tôt, le 15 décembre. Ni la direction, ni l’agence régionale de santé (ARS) ne communiquent le nombre de cas dépistés. Mais d’après nos informations, il y a quelques jours, 28 des 40 résidents étaient positifs ainsi que huit soignants.

 

Visites et admissions suspendues

 

L’unité de soin longue durée concernée accueille des personnes âgées présentant des troubles psychiatriques ou souffrant de pathologies apparentées à Alzheimer. Un premier test RT-PCR a été réalisé sur l’ensemble des résidents et sur le personnel ayant été en contact avec eux entre le 8 et le 15 décembre.

Dans un communiqué, la direction de l’hôpital précise avoir isolé les personnes porteuses du virus et avoir séparé les locaux en deux zones : l’une pour les patients contaminés et l’autre pour les personnes négatives au test.

Les visites et les admissions au sein de cette unité de soins longue durée sont pour l’instant suspendues.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société