• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : les bénévoles de la Croix Rouge mobilisés pour aider les sans-abris

Ce soir-là, 34 personnes ont bénéficié des soins de la Croix Rouge dans le centre-ville de Rennes / © MAM
Ce soir-là, 34 personnes ont bénéficié des soins de la Croix Rouge dans le centre-ville de Rennes / © MAM

Toute l'année, les bénévoles de la Croix Rouge vont à la rencontre des sans abris. Depuis le 1er novembre, en plus de leur maraude quotidienne, ils ont ouvert une permanence à la Pause, un local d'accueil ouvert de 19h30 à 21h30. 

Par Sylvaine Salliou

Il fait à peine 5°C dehors, et un près de 100 personnes vont dormir dehors à Rennes ce soir. Beaucoup sont très jeunes, âgés de moins de 30 ans et se sont retrouvés à la rue à la suite d'une rupture familiale. Duc-Tue Ho, bénévole à la Croix Rouge depuis 8 ans, sait qu'un tiers d'entre eux seulement viendra à sa rencontre cette nuit. Il en dresse le portrait : 

DMCloud:131837
Interview de Duc-Tue Ho, bénévole à la Croix Rouge
Cela fait 8 ans que Duc-Tue Ho est engagé auprès de la Croix Rouge. Il gère une maraude par semaine.


Pour un jeune homme de 32 ans rencontré devant la gare, la galère a commencé il y a 9 mois. Il travaillait dans la manutention. Des petits boulots en intérim qui, au bout d'un moment, n'ont plus suffit à régler les loyers. Il perd alors son logement. 

Ensuite, c'est le cercle vicieux : pas de logement, pas de contrat de travail. J'ai été embauché au noir, payé au lance-pierre ou pas du tout. Je ne peux rien dire.

Ce soir, le jeune homme venait seulement chercher une soupe, mais il accepte de bon coeur le yaourt et le sandwich proposé par Colette, bénévole depuis un an.

Je ne vais jamais aux Restos du Coeur. J'ai lu qu'il y avait désormais plus de un million de bénéficiaires. Moi je suis un homme seul, je peux me débrouiller. J'ai moins besoin de cette aide que les familles ou les femmes seules.

DMCloud:131953
Maraude dans les rue de Rennes
Tous les soirs à Rennes, des bénévoles de la Croix Rouge vont à la rencontre des sans-abri.
Un peu plus tôt, à la Pause, le local d'accueil ouvert par la Croix Rouge aux abords du parc du Thabor, Caramel venait chercher un peu de pain.
Cette femme d'une quarantaine d'année dispose d'un logement comme de nombreux habitués du local. En grande précarité et très malade, elle ne raterait ce rendez-vous pour rien au monde :

Ça me permet de discuter avec des gens de tous horizons. De retrouver de l'appétit et avec lui les portes de la guérison. Elle ne raterait ce rendez-vous pour rien au monde. 



Ce local accueille chaque jour une quarantaine de bénéficiaires de 19h30 à 21h30 du 1er novembre au 30 avril. 


Images tournées par Marc-André Mouchere

Manu, 34 ans, bénéficiaire du Samu social
Duc-Tue Ho, 32 ans, bénévole du Samu social


Manon Le Charpentier


Sur le même sujet

Réaction des équipes de l'école primaire

Les + Lus