Rennes. Les livreurs Deliveroo et Uber Eats appellent à cesser le travail ce week-end

Des rémunérations très faibles, des conditions de travail intenables : les livreurs n'en peuvent plus. A Rennes, ils se fédèrent pour bloquer les livraisons dès ce vendredi 16 avril et pour tout le week-end.

Des livreurs Uber Eats et Deliveroo.
Des livreurs Uber Eats et Deliveroo. © B. Van Wassenhove - France Télévisions

A Rennes, les coursiers Uber Eats et Deliveroo souhaitent bloquer les livraisons dès ce vendredi 16 avril pour tout le week-end. Ils protestent contre des rémunérations trop faibles.

"Avec le confinement, le nombre de livreurs a explosé, confie Hicham, livreur. Et le prix des courses s'est effondré. On m'a proposé une course à 65 centimes cette semaine."
 


Certains restaurateurs les soutiennent d'ores et déjà en ne passant plus commande via ces plateformes. 

"Si nous ne sommes pas entendus, le mouvement pourrait se durcir", annonce l'un d'eux.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie