Cet article date de plus de 5 ans

Rennes : la Marche des fiertés réunit 2 500 personnes

La Marche des fiertés, la gay pride rennaise s'est déroulée ce samedi 4 juin. Elle a réuni 2 500 personnes, mais n'a pas pu défiler dans le centre historique.
Le cortège est parti de l'esplanade Charles de gaulle peu après 14h, il a ensuite emprunté l'avenue de la Liberté, la place de Bretagne, République. Ils sont ensuite revenus sur l'esplanade de Gaulle, par l'avenue Janvier. Les festivités se poursuivront ensuite au Liberté où la traditionnelle Noz Pride se tiendra tard dans la nuit.

Cette Marche des Fiertés LGBTI (lesbienne, gay, bi, trans et intersexe) qui existe depuis 1994 à Rennes, a réuni cette année 2 500 personnes. C'est une tradition. D'habitude, le défilé passait par le centre historique. Pas cette année. Une polémique a éclaté cette semaine par rapport au parcours de la marche. Dans un communiqué, les organisateurs de la Marche des Fiertés avaient dénoncé la décision de la préfecture qui leur avait demandé de modifier le tracé pour éviter le centre historique la ville.
Marche des fiertés à Rennes

"Cette décision procède d’une assimilation scandaleuse entre les participants à la Marche des Fiertés et des casseurs. Un tel amalgame démontre une profonde méconnaissance de notre événement, à la fois militant et festif", avaient dénoncé les organisateurs. Ils avaient même comparer Rennes à "Moscou, Belgrade ou Saint-Pétersbourg".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgbt+ société