Rennes : peines alourdies pour les dealers de Villejean

Ce lundi, les juges de la cour d'appel de Rennes ont condamné les dealers de Villejean à des peines plus lourdes qu'en première instance. Ils écopent de 2 à 5 ans de prison ferme et d'une interdiction de séjour de 10 ans à Rennes.

Le 2 juillet, lors du premier procès, les 7 jeunes hommes, avaient été condamnés à des peines de 6 mois à 2 ans de prison ferme pour détention et trafic de stupéfiants. Un jugement bien en dessous des réquisitions du procureur, qui avait réclamé 3 à 5 ans d'emprisonnement.

Le parquet avait alors fait appel. Lundi soir, les juges ont durci les peines : de 2 à 5 ans de prison ferme ainsi qu'une interdiction de 10 ans de séjour à Rennes pour ces jeunes rennais âgés de 19 à 24 ans.

Une saisie de drogue, trois jours après la venue du ministre

Incarcérés à la prison de Vezin-le-Coquet, ces jeunes avaient été interpellés le 26 mai dernier, lors d'une grosse saisie de drogue qui avait pour but de mettre un terme au trafic affectant le quartier. Une saisie comportant 3,3 kg de cannabis, 550 g de cocaïne et 23.000 euros en liquide. Une opération menée trois jours après la venue du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans le quartier de Villejean.

Des échauffourées entre bandes de jeunes de quartiers dont celui de Villejean avaient été évitées par les forces de l'ordre en centre-ville quelques jours plus tard. Des renforts de gendarmes mobiles avaient alors été déployés sur la dalle Kennedy, au coeur du quartier.