Rennes. Un micro-crédit à taux zéro pour aider les ménages les plus fragiles

Le centre communal d’action sociale (CCAS) de la Ville de Rennes propose, depuis le 1er juin, un micro-crédit à taux zéro pour les personnes en situation de précarité.

En raison de la crise sanitaire et du contexte économique, qui entraînent "des risques de précarisation d’une part croissante de ménages rennais", le CCAS propose, depuis le 1er juin, un micro-crédit à taux zéro. "La totalité des intérêts et des frais de dossiers sont désormais pris en charge", indique la municipalité.

Ce qui n'était pas le cas depuis 2011 et la première mise en place de ce micro-crédit qui a profité à 537 Rennais. Avant le 1er juin 2021, une partie des taux d'intérets restait la charge des bénéficiaires.

La plupart des dossiers qui ont abouti jusqu'à présent, porte sur une aide à la mobilité. 

Le micro-crédit s’adresse aux habitants de Rennes exclus du système bancaire, qui n'ont pas eu de prêt accordé par la banque. 

Des aides pour le permis de conduire, le déménagement etc

Les prêts de 300 à 3 000 euros seront à rembourser sur une durée maximale de 3 ans. Il est attribué pour financer des projets ciblés.

Par exemple, ceux liés à la mobilité, comme l'achat ou la réparation d’un véhicule, le permis de conduire, ceux liés au logement, comme le déménagement, les petits travaux, l'équipement ménager, les frais d’agence, également ceux liés à la santé, comme les dépenses non couvertes par une mutuelle. D'autres domaines, comme l'achat de crédits et le découvert bancaire, ou les accidents de la vie, les frais d’obsèques, les frais de formation seront aussi financés sous condition.

Les conditions d’accès au dispositif de micro-crédit à taux zéro sont les mêmes que pour le dispositif proposé depuis 2011. Il faut habiter Rennes, ne pas être interdit bancaire et l'objet du prêt ne doit pas servir à une entreprise, par exemple pour les travailleurs indépendants.

 Selon le CCAS de Rennes, ce dispositif sert à prévenir le surendettement. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie