Rennes. Un nouveau feu clignotant donne la priorité aux cyclistes

De nouveaux feux clignotants et orange apparaissent à Rennes. Ils permettent aux cyclistes de passer avant les automobilistes, un moyen de fluidifier la circulation entre les différents usagers de la route et d'éviter les accidents. 

Des feux oranges clignotants sont installés à Rennes, à destination des cyclistes qui peuvent démarrer avant les automobilistes
Des feux oranges clignotants sont installés à Rennes, à destination des cyclistes qui peuvent démarrer avant les automobilistes © M. Le Charpentier - France Télévisions

Des feux oranges, avec le logo du vélo sont installés à l'angle de l'avenue Janvier et du quai Emile Zola, à Rennes.

Lorsqu'ils clignotent, ils permettent aux cyclistes de s'engager quelques secondes avant les automobilistes. Le dispositif est aussi visible quai Dujardin vers le quai Châteaubriand. 

Donner de la visibilité, éviter les accrochages

"Ces feux ont été installés en novembre, aux traversées où des conflits sont possibles entre les voitures et les vélos. Cela entraîne un dégagement dans les couloirs des cyclistes lesquels se trouvent souvent dans les angles morts", explique Valérie Faucheux adjointe aux mobilités et aux déplacements. 


Du côté des cyclistes, l'initiative est saluée. "On a été positivement surpris", souligne Charles Levillain, Président de l'association Rayons d’Action. "C'est une bonne mesure, qui est importante aux carrefours." Il ajoute cependant : "Elle ne suffit pas en elle-même, il faut que les pistes cyclables soient bien déterminées, qu'elles traversent ces carrefours, qu'on les voit. Il y a des solutions qui existent, des îlots, des aménagements spécifiques que l'on retrouve notamment au Pays-Bas."

La ville prévoit de déployer ces feux, sans pour autant annoncer de calendrier. "Nous avons 5500 traversées à Rennes, il va falloir déterminer les priorités, les zones les plus dangereuses."

En 2020, quatre cyclistes ont péri en Ille-et-Vilaine, dont une personne à Rennes lors d'un accident boulevard de Vitré. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports sécurité routière société sécurité