Résurgence de la coqueluche : plusieurs cas dans une école d'Ille-et-Vilaine

Il y a quelques jours, Santé Publique France a alerté sur la résurgence de la coqueluche en France. Quatre cas ont été signalés dans une école rennaise. L'Agence régionale de santé en Bretagne aurait reçu des dizaines de signalements ces dernières semaines.

Trois enfants et une enseignante viennent d'être diagnostiqués positifs à la coqueluche dans une école rennaise. Les familles ont été informées et des mesures d'éviction de cinq jours au moins ont été prises. L'agence régionale de santé en Bretagne a reçu ces dernières semaines des dizaines de signalements, mais la région n'est pas la seule concernée.

La maladie connaît une résurgence en France et en Europe depuis le début de l'année. Santé Publique France appelle à une vigilance renforcée et rappelle l'importance de la vaccination pour protéger les personnes à risque de formes graves (nourrissons non protégés par la vaccination et personnes souffrant d'une maladie respiratoire chronique).

Les dernières données publiées au 2 juin 2024 confirment cette recrudescence de la maladie en France avec déjà plus de cas rapportés sur les cinq premiers mois de l’année. "Cette forte augmentation du nombre de cas et des signalements de cas groupés ces dernières semaines confirment l’intensification de la circulation communautaire de la bactérie annoncée au 1ᵉʳ trimestre 2024" indiquent les autorités sanitaires. Mais la coqueluche n'est pas une maladie à déclaration obligatoire et les recensements n'ont rien d'exhaustif.

À Lire aussi : Épidémie de grippe. Le plan blanc déclenché pour les hôpitaux d'Ille-et-Vilaine

Recrudescence de la maladie en Europe

Au niveau européen, l’ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies) dénombrait 25 130 cas de coqueluche en 2023 contre 32 037 cas entre le 1ᵉʳ janvier et le 31 mars 2024. Ces épidémies importantes concernent la Croatie, le Danemark ou le Royaume-Uni avec des hausses significatives en Belgique, Espagne et Allemagne.

En France, sur les trois premiers mois de l’année 2024, 70 cas ont été signalés et une vingtaine de clusters (cas groupés) ont été rapportés à Santé publique France, majoritairement en collectivité (école maternelle, primaire, halte-garderie et maison maternelle) mais aussi dans le cercle familial. Mais ces dernières semaines, l'épidémie gagne encore du terrain.

Transmission dans les familles ou en collectivité

La coqueluche est une infection bactérienne très contagieuse, dont la transmission par voie aérienne, se fait principalement dans la famille ou en collectivités, et en particulier au contact d’une personne malade présentant une toux.

Même si le nombre de cas de coqueluche a fortement diminué depuis l’introduction du vaccin, la bactérie continue de circuler. Les nourrissons trop jeunes pour être vaccinés et les adolescents et adultes qui ont perdu la protection due au vaccin sont les populations les plus touchées.  

Un traitement par antibiotiques est nécessaire ainsi qu'une éviction de cinq jours.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité