Saint-Sylvestre : les professionnels de la fête font grise mine

Dans deux jours, c’est le réveillon. Alors un réveillon de la Saint-Sylvestre en plein Covid, ça se passe comment ? Avez-vous envie de faire la fête ou de jouer la carte de la prudence ?

© Jean-Michel Piron-France Télévisions

Réveillon, couvre-feu, Covid : un mélange bien difficile à digérer pour ces fêtes de fin d’année. Alors de quel côté balance votre cœur ? Et bien ça dépend visiblement. Il y a ceux qui resteront au coin du feu et ceux qui feront la fête coûte que coûte.

Direction un grand magasin d’articles de fête de la périphérie rennaise. Un client énumère le contenu de son caddie : "Cotillons, sarbacanes… On sera entre 12 et 15, un peu plus que prévu."

 

Des achats en petite quantité

 

A quelques jours de la nouvelle année, les allées du magasin ne regorgent pas de la foule habituelle. La responsable de l’établissement, Aurélie Bardaine ne peut que le regretter : "On devrait avoir beaucoup plus de monde que ça. Certains ont envie de faire la fête et le feront. Mais comme ils seront moins nombreux, au lieu d’acheter dans l’excès, ils achètent un petit paquet de cotillons, un petit paquet de chapeaux."

Au final, ce magasin de vente d’articles de fête estime avoir divisé son chiffre d’affaires par deux par rapport à l’an dernier.

durée de la vidéo: 01 min 57
Le business de la fête du Nouvel An

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nouvel an événements sorties et loisirs économie coronavirus/covid-19 santé société