Cet article date de plus de 3 ans

SNCF : un TGV Paris-Rennes en 1h26, c'est possible!

Ce mercredi 7 juin, à 11h, un TGV est arrivé en gare de Rennes en ayant parcouru le trajet Paris-Rennes en 1h 26 min. Ce train ne transportait pas de voyageur mais était la répétition des futurs trajets TGV commerciaux en service dès le 2 juillet. 
Images : P. Queyroux
Le dimanche 2 juillet, la LGV Paris-Rennes entrera dans sa phase commerciale, transportant ses premiers passagers. Rennes se trouvera alors à 1h25 de la capitale, rapprochant de ce fait Quimper et Brest de Paris.

Ce mercredi 7 juin, un TGV d'essai sans voyageurs a réalisé un test grandeur nature en 1h 26 min et 9s. Il était parti de la gare Montparnasse à 9h34. 
durée de la vidéo: 02 min 29
TGV sur nouvelle ligne LGV

C'est un conducteur, spécialisé dans les essais qui était aux commandes de ce TGV. Il a mené la machine à sa vitesse commerciale de 300 km/h jusqu'au Mans puis à 320 km/h sur la nouvelle portion jusqu'à Rennes. 
durée de la vidéo: 00 min 39
Yannick, le conducteur du TGV en 1h26

Répétition générale

Cette répétition générale intervient 25 jours avant la mise en service commerciale des deux nouvelles lignes Atlantique, celle qui permettra de rallier Bordeaux en 2h04 et celle qui mettra la capitale bretonne Rennes à 1h25 de Paris, représentant ainsi un gain de plus de 40 minutes sur les meilleurs temps actuels.

L'objectif de ces deux "marches techniques" était de réaliser pour la première fois des temps de parcours similaires aux futurs meilleurs temps commerciaux, dans des conditions réelles de sécurité et de circulation, mais sans passager.


Mise en service de la nouvelle ligne LGV le 2 juillet

A partir du 2 juillet 2017, 41 TGV emprunteront la nouvelle ligne quotidiennement à 320km/h, soit la longueur d'un stade de foot parcouru chaque seconde. La LGV va profondément bouleverser le trafic SNCF entre Paris et la Bretagne. Un bouleversement à la hauteur du chantier titanesque qui a duré 5 ans : 230 km de voies nouvelles et de raccordements, 240 ponts, la pose des caténaires, des aiguillages et de la signalisation ont mobilisé les équipes de la SNCF et d'Eiffage, maitre d'ouvrage du projet, pour un budget de 3,4 milliards d'euros.

LGV Paris-Rennes : un chantier hors-norme livré à la SNCF ce lundi

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports