Stade Rennais : Camavinga doit rester encore un an à Rennes, estime Julien Stéphan

Eduardo Camavinga, prometteur milieu de terrain du Stade rennais convoité selon la presse par le Real Madrid, ferait mieux de rester "encore au moins un an" à Rennes pour confirmer son potentiel, a estimé mardi son entraîneur Julien Stéphan.

Le jeune milieu de terrain du Stade Rennais lors d'un stage à Clairefontaine au mois de novembre 2019
Le jeune milieu de terrain du Stade Rennais lors d'un stage à Clairefontaine au mois de novembre 2019 © FRANCK FIFE / AFP

"Ce serait bénéfique pour lui de rester encore au moins une année supplémentaire à Rennes. Parce qu'il faudra confirmer, parce qu'il est dans un endroit qu'il connaît bien, parce qu'il est dans un club qui lui fait énormément confiance, parce qu'il est aussi encadré par des gens qui le connaissent parfaitement", a expliqué Julien Stéphan, l'entraîneur du Stade rennais, dans un entretien accordé à l'AFP.
   
"Il faudra qu'il confirme l'année prochaine les excellentes performances qu'il a pu faire cette année. Ce sera la prochaine étape. Ensuite, on verra. Son potentiel est très important. Mais on connaît la difficulté du sport de haut niveau, d'une carrière de haut niveau. Il faut le laisser aussi lui grandir, s'épanouir, et surtout prendre du plaisir sur le terrain parce que c'est son moteur", a-t-il ajouté.
    

Le joueur de 17 ans, formé à Rennes est convoité par le Real Madrid


Formé à Rennes, Eduardo Camavinga (17 ans) a fait ses débuts en Ligue 1 il y a tout juste un an, à l'âge de 16 ans et 5 mois, avant de s'imposer rapidement comme un pilier de l'équipe, impressionnant de précocité mais surtout d'assurance, de vivacité et de vision du jeu. Le jeune prodige, né en Angola de parents congolais et arrivé en France avec sa famille à l'âge de 2 ans, a été naturalisé en novembre et convoqué dans la foulée en équipe de France Espoirs. Ces dernières semaines, il a fait plusieurs fois la une de journaux sportifs espagnols évoquant l'intérêt appuyé du Real Madrid.
      


La qualification européenne un atout pour garder le jeune joueur


Même si Rennes souffre comme les autres clubs des pertes colossales liées à l'arrêt brutal de la saison, la qualification inédite du club breton pour les tours préliminaires de Ligue des champions la saison prochaine pourraient faciliter les démarches en vue de conserver la pépite, sous contrat avec Rennes jusqu'en 2022"Je pense que toutes les conditions sont réunies pour qu'il reste au moins une année supplémentaire", a assuré Stéphan. "Je sais aussi qu'il est attaché à son club formateur."
    

Le contrat de Steven Nzonzi prolongé d'un an 


Dans un autre dossier, la 3e place de Rennes a prolongé automatiquement d'un an le contrat du champion du monde 2018 Steven Nzonzi (31 ans), arrivé en Bretagne en janvier et qui forme un duo très complémentaires avec Camavinga.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade rennais fc football sport