Ti Sport : quand un jeune journaliste ose le pari d'un nouveau site d'actualité sportive en Bretagne

Lancer un nouveau média est toujours un défi. Surtout lorsque celui-ci traite de sports sur le net où les sites sportifs foisonnent. Mais pour Timothée de Fraguier, fondateur de Ti Sport, pas de doute, ce site 100 % Bretagne va trouver son public.
Timothée de Fraguier, jeune journaliste, se lance dans l'aventure de Ti Sport, un site d'actualité sportive 100 % Bretagne
Timothée de Fraguier, jeune journaliste, se lance dans l'aventure de Ti Sport, un site d'actualité sportive 100 % Bretagne © DR

"J'ai bien étudié la question. Il n'y a aucun site internet qui ne soit 100 % multi-sport et 100 % Bretagne" explique le journaliste Timothée de Fraguier. "Sur notre site, on ne parle que de sport, que des actus de sportifs et clubs bretons ou des compétitions qui ont lieu en Bretagne." 
 

"Le point fort, c'est la Bretagne"

Depuis un peu plus d'un mois, Ti Sport est apparu en ligne avec une maxime revendiquée en bannière "Votre actu sportive 100 % Bretagne".

Sur le site internet, de nombreuses rubriques, classées principalement par type de sport. Une présentation claire à la navigation aisée : les articles du jour, les sélections de la rédaction, les portraits de sportifs et une rubrique sur le top 5 des articles les plus populaires. 

En ces temps de Jeux Olympiques, l'actu traitée est dominée par les résultats de "la petite vingtaine de Bretons" présents aux JO de Tokyo, explique Timothée de Fraguier. "Actuellement, on a en moyenne cinq articles par jour, mais l'objectif est d'en avoir plus à terme."
 

"Ce site, c'est mon carré magique"

Satisfait des premières audiences du site, "environ 600 visiteurs par jour", Timothée de Fraguier reconnaît que le pari est osé vu la concurrence en ligne. "Mais un de nos atouts, c'est que le site est 100 % gratuit" et le constat multiple qui ressort de l'étude commerciale que nous avons effectuée, c'est que "le sport est ancré dans la culture du territoire breton. Il a une importance particulière pour l’ensemble des habitants de la région. Malgré une offre sportive conséquente et un attrait grandissant pour l’activité physique, l’offre journalistique sportive n’est pas aujourd’hui à la hauteur des attentes du public breton" assène le jeune Rennais.

"Un site internet qui ne parle que de sport en rapport avec une région, il n'y a qu'en Bretagne où on pouvait faire cela. Le point fort du site, c'est la Bretagne" justifie le jeune journaliste de 23 ans.

Et de continuer, "pour moi, qui ai suivi des études de commerce puis de journalisme, ce site est mon carré magique : journalisme, sport, Bretagne et commerce avec l'envie de créer une entreprise".

Dans son modèle économique, le jeune journaliste envisage de "travailler avec des entreprises locales pour trouver des financements" et compte s'appuyer sur ses "ambassadeurs", comme Jean Le Cam (voile) ou encore Pauline Coatanéa (handball Brest) pour relayer l'existence du site.

Actuellement, Timothée de Fraguier travaille seul avec un volant de six étudiants en journalisme.

Un nouveau média et un projet ambitieux de jeunes journalistes auquel nous souhaitons "bon vent".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie sport