• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un Rennais créé le buzz pour se faire embaucher par une agence parisienne

Que faire lorsque l'on est dans le marketing digital, et que l'on veut se faire embaucher par une prestigieuse agence parisienne? Créer un buzz? Le Rennais Ronan Boussicaud s'y est essayé, avec succès.

Par Stéphane Grammont

L'histoire, encore récente, ne dit pas si Ronan Boussicaud a été embauché par Marcel Agency, la filiale "digitale" de Publicis (cf Marcel Bleustein-Blanchet , of course). Son opération de choc, nom de code "Tell Marcel" (et #tellmarcel, of course), a été lancée il y a quelques semaine seulement. Sa candidature, soutenue par les réseaux sociaux,vise à prouver qu'il est le meilleur... pour faire le buzz.

La démarche a été tout ce qu'il y a de plus calculée, explique le Rennais  de 25 ans dans son blog: à coup de "before CV", d'"after CV", de campagne "Adword" pour Google, pour Facebook, sur Twitter avec des envois automatiques et le hashtag #TellMarcel. Une stratégie éclair, lancée le 6 septembre. Du marketing digital en bonne et due forme qui, c'est le but, s'est faite remarquer sur les réseaux, avec des réactions diverses et variées. "La majorité sont positifs, d'autres font preuve de scepticisme mais dans ce genre d'initiative c'est toujours le cas. Mais qui tente rien n'a rien" explique Ronan. 

Tout de suite, la campagne a fonctionné, puisque quelques heures après avoir été interpellé, le président de l'agence mentionnait l'audace. "Faire le buzz, ce n'étais pas l'objectif" tempère Ronan, "c'était surtout obtenir la recommandation sociale des gens du milieu", avec également "une manière d'interroger sur ce mode de recrutement".

Dernier épisode, à venir, de ce feuilleton numérique: la rencontre avec les patrons de Marcel Agency. celle-ci devrait avoir lieu sous peu. A suivre, donc.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus