"Une voiture, c’est à portée de tous", lutter contre le piratage des voitures, Gaël Musquet en a fait sa spécialité

Gaël Musquet, météorologue de formation, vient sensibiliser sur le vol de voitures. Et quelques matériels suffisent pour pirater les systèmes informatiques. C'est l'une des animations du Breizh CTF au Couvent des Jacobins à Rennes, sommet des hackers en cybersécurité.

Pirater une voiture. Rien de plus simple selon Gaël Musquet. Ce vendredi 17 mai, cet expert en cybersécurité organise un atelier au Couvent des Jacobins à Rennes pour le Breizh CTF (Capture the Flag). Un événement réunissant plus de 600 hackers sur deux jours.

"Je suis là pour montrer les enjeux de la cybersécurité. L’automobile, ça parle à tout le monde, et je veux montrer que voler une voiture, c’est à portée de tous. Je suis là pour avertir", explique Gaël Musquet.

Devant des collégiens et lycéens, il présente les techniques des réseaux criminels. Il prend comme exemple une Toyota Hybride rouge. "Typiquement celle-ci peut être facilement trafiquée. On peut ouvrir la voiture sans clé en décodant la serrure, en utilisant des radios qui se font passer pour la clé en rejouant le signal".

Lire : Piratage, chantage, arnaque... Sur Snapchat, les jeunes sont des proies vulnérables. Comment se protéger ?

Le spécialiste assure qu’il est facile d’arrêter n’importe quel véhicule à distance avec un simple émetteur-récepteur "que l’on trouve sur les valves de pneus de la plupart des voitures depuis 2012". Ensuite, un ordinateur doté d’un programme spécifique, permet de collecter les données de l’ordinateur de bord.

Cela concerne absolument tous les réseaux de transports. Plus le véhicule est truffé d’électronique, plus le vol se fera.

Gaël Musquet, hacker éthique

Avions, hélicoptères, bateaux… L’Antillais de 44 ans affirme que "cela concerne absolument tous les réseaux de transports. Plus le véhicule est truffé d’électronique, plus le vol se fera". Météorologue de formation, il a commencé à se passionner à ce domaine en manipulant des capteurs qu’il installait sur les véhicules.

L’importance de la sensibilisation

En France, il y a un vol de voiture en France toutes les quatre minutes. Au total, 140 400 véhicules ont été dérobés en 2023, selon Coyote. En progression de 5% par rapport à 2022.

Pas étonné, Gaël Musquet, précise que "ce sont aussi et surtout les véhicules neufs, les SUV par exemple. À un moment donné, j’effectue un travail de sensibilisation aussi auprès des équipementiers et des constructeurs. Ils font mal leur travail, ils ne sécurisent pas assez. Il faut que nous les hackers, soyons là avant la commercialisation pour voir si tout est opérationnel".

Dans la région, la cybersécurité comporte près de 8.000 emplois directs et indirects, selon le conseil régional. Un nombre en augmentation, qui "oblige à alerter davantage" pour Arnaud Cacquevel, responsable marketing à Bretagne Développement Innovation et co-organisateur de la compétition de hacking.

Au moins 1 000 personnes y sont attendues. De quoi mettre en avant le travail de Gaël. "Il est venu présenter son travail, et nous n’avons pas hésité. Il est très engagé dans ce domaine. Il aide notamment les policiers, les gendarmes avec son expertise. D’autant plus qu’il présente ça de manière ludique, souvent la cybersécurité est vue comme quelque chose d’anxiogène".

Gaël Musquet, une présence remarquée au sommet des hackers, qui donne un petit conseil pour éviter les vols : mettre ses clés à l’abri, dans une petite cage en ferraille pour protéger des ondes mauvaises.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité