“Agissez sur les réseaux comme vous agissez dans la vie”. Les 4 conseils d’un pro de la cybersécurité à des lycéens

Apprendre à régler sa messagerie instantanée, réfléchir avant de liker ou de poster sur les réseaux, des élèves du lycée Chateaubriand de Rennes ont reçu les conseils d'un expert en cybersécurité. Gestion des mots de passe, risque de piratage, des exemples concrets pour passer du virtuel au réel.

Ils ont eu le droit de sécher les cours pour la bonne cause. Cléo, Lilou, Denez et Sidonie sont élèves au lycée Chateaubriand de Rennes. Dans le CDI de leur établissement, ces 4 élèves de seconde attendent avec impatience un expert en cybersécurité.

Tous ont dans leur poche un smartphone connecté à un réseau social. Ils ont des applis de messagerie instantanée pour échanger avec leurs amis et se partagent des vidéos.

Des ados comme les autres qui ont vécu les alertes à la bombe de la fin d’année 2023. Des mails menaçants envoyés parfois par des jeunes de leur âge cachés derrière leurs ordinateurs. Des actions qui ont entraîné des évacuations bien réelles et le stress qui va avec. 

Laurence Postic, journaliste à France 3 Bretagne, organise une rencontre entre quatre lycéens et Pierre-Emmanuel Rabillard, expert en cybersécurité. L'occasion de poser directement leurs questions à un professionnel.

Retrouvez cet échange en vidéo :

Gérer ses mots de passe

Cléo s’amuse de sa mauvaise gestion pour ses différents comptes. “Pour le lycée, mes réseaux sociaux ou la revente de vêtement en ligne, j’ai un seul et même mot de passe depuis 6 ans”. 

“Ce n’est pas forcément la meilleure méthode” réagit Pierre-Emmanuel Rabillard. L’expert en cybersécurité de la société ACCEIS est venu à leur rencontre pour les orienter sur des bonnes pratiques. “Vous êtes jeune, adaptez les bons réflexes et utilisez un gestionnaire de mots de passe, il y en a des gratuits”.

Avec cet outil, pas besoin de connaître de nombreux mots de passe. “Un seul est nécessaire pour gérer le gestionnaire, ou mieux une clé USB cryptée pour déverrouiller le dossier”. Une simple majuscule ou un point d’exclamation, ce n’est pas suffisant démontre l’expert. “Un mot de passe protège vos données” prévient le consultant.

Lire : 3 questions à un expert en cybersécurité

Qui a accès à vos publications ?

Mais c’est quoi les risques avec nos données personnelles ? La question fuse. “Les grandes sociétés du numérique, les GAFAM vous demandent toujours si elles peuvent accéder à vos données. Elles les stockent en interne pour connaître vos habitudes et vous proposer des produits”. Pierre-Emmanuel rend concret le virtuel. “Même le déplacement de votre souris sur un écran est enregistré. Tout est utilisé pour vous connaître et savoir ce que vous aimez. Ensuite elles revendent à d’autres sites ces statistiques”. Un slogan est rappelé aux adolescents, “quand c’est gratuit, c’est vous le produit”.

Messageries instantanées, réseaux sociaux, “vous pouvez rentrer dans les propriétés des applis pour bloquer certaines informations que vous ne voulez pas partager”. Pas toujours besoin d’offrir ses contacts ou sa position GPS à des sociétés basées en Californie. “Veillez à savoir qui a accès à vos publications” souligne Pierre-Emmanuel Rabillard. “Est-ce vos amis ou également des connaissances de vos amis”. L’expert insiste. “Agissez sur les réseaux comme vous agissez dans la vie”.

Ne dévoilez pas toute votre vie

Pour le spécialiste un point est particulièrement important. “Tout ce que vous postez ou que d’autres postent sur vous, peut être utilisé contre vous”. C’est le cœur du sujet. Les deepfakes, des détournements d'images dans le jargon, sont un nouveau danger.

"La voix et les visages peuvent être détournés pour une utilisation malveillante”. Pas de paranoïa, mais le besoin d’être conscient des risques. Les regards s’échangent. Tous ont de nombreux selfies qui se baladent sur la toile. “Les téléphones peuvent se déverrouiller avec une photo maintenant, soyez prudent. Et ayez des doutes quand vous voyez une vidéo un peu surprenante. Elle peut être créée par intelligence artificielle".

Des photos peuvent briser une future carrière

"Soyez conscient du contenu de vos publications. Ne dévoilez pas toute votre vie” assure l’expert en cybersécurité. 

“Mes parents ne postent plus de photos de moi” assure Sidonie. “Des carrières professionnelles peuvent s’arrêter ou ne pas démarrer pour quelques photos” justifie Pierre-Emmanuel Rabillard aux lycéens. “Soyez vigilants, votre téléphone, vos publications peuvent en raconter beaucoup sur vous”.

“Ne postez jamais de photos de vos vacances quand vous êtes en vacances” indique Pierre-Emmanuel Rabillard. “Les risques de cambriolages sont nettement plus importants”. Par des exemples précis, les adolescents perçoivent les conséquences d’un clic sur un smartphone.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité