Covid-19. Un démarrage en douceur au centre de vaccination de Rennes

Au centre de vaccination de la grande salle du Liberté, dans le centre-ville de Rennes, les premières personnes de venues se faire vacciner ont été reçues. Elles ont plus de 75 ans et ont eu la chance d’obtenir un rendez-vous. Ambiance pour ce premier jour, où la vaccination démarre doucement.

Vaccination contre la Covid au centre de Rennes
Vaccination contre la Covid au centre de Rennes © Barbara Gabel / FTV

L’obtention de la précieuse convocation n’aura pas été une mince affaire. Il fallait s’armer de patience ces derniers jours pour joindre le standard d'appel et  espérer faire partie des premières personnes – hors Ephad – à se faire vacciner contre la Covid-19.

Dans la grande salle de concert du Liberté, dans le centre-ville de Rennes, on accueille ce lundi les personnes âgées de plus de 75 ans, vivant à domicile, ainsi que des personnes atteintes de maladies graves. Le gouvernement a d’ailleurs publié une liste des pathologies prioritaires.

A l’instar des 48 centres de vaccination, opérationnels ou en passe de l’être, le centre de Rennes se prépare et la journée débute par un briefing des équipes. On accueillera le public à partir du début d’après-midi.

La vaccination dure 30 minutes environ, avec après la piqûre "une zone d'observation" dans laquelle les personnes doivent obligatoirement rester 15 minutes "pour vérifier que tout se passe bien et qu'il n'y a aucun effet secondaire", explique François Belot, directeur des risques à la mairie de Rennes.

Trente-six personnes sont vaccinées ce lundi, avec une prise en charge bien particulière puisqu'aux côtés des "répartiteurs", les personnes chargées de l'accueil, "nous avons du personnel chargé de guider ceux qui en éprouvent le besoin durant tout le parcours de vaccination" détaille François Belot.

Le rythme des vaccinations est lui-aussi adapté, avec une première semaine "plutôt sereine" avance François Belot, "ensuite on aura la capaciter de créer jusqu'à dix files de vaccinations en simultané, si nous avons les vaccins, et le personnel médical".

Avec 24 doses de vaccins reçus en début d'après-midi, la campagne de vaccination des personnes âgées de plus de 75 ans, vivant à domicile, ainsi que celles atteintes d'une pathologie grave, a débuté à raison de deux patients tous les quarts d'heure. Il est prévu que le rythme monte à dix patients tous les quarts d'heure dès ce mardi.

Parmi les seniors vaccinés ce lundi, Marie-France, 75 ans, ravie d'avoir pu se faire vacciner dans les toutes premières "pour montrer l'exemple aux copines encore dubitatives que le vaccin c'est important pour se protéger et protéger les autres".

Marie-France, 75 ans, heureuse de s'être fait vacciner

 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société