VIDÉO. "C'est insupportable" : d'importants retards de trains et la fatigue d'usagers de la SNCF en gare Montparnasse

La circulation des trains au départ de la gare Montparnasse à Paris a été fortement perturbée ce vendredi soir en raison d'un défaut d'alimentation électrique. Les passagers des trains pour Rennes, Lannion, Brest ou encore Bordeaux, entassés dans les halls de la gare, ont vu leur patience mise à rude épreuve: certains trains affichaient jusqu'à 6 heures de retard.

Une salve d'applaudissements à l'annonce d'un prochain départ. Dans la gare Montparnasse, vendredi soir, l'ambiance est ubuesque.

durée de la vidéo : 00h00mn09s
Des centaines de passagers dans l'attente de la reprise du trafic, vendredi 9 juin Gare Montparnasse à Paris ©Klervi Dalibot / France Télévisions

A 21h, des centaines de passagers sont entassés, assis par terre ou debout face aux écrans, espérant voir s'afficher enfin un quai.

Dès 18h, ce vendredi 9 juin, le trafic pour l'ouest est quasi à l'arrêt en raison d'un "défaut d'alimentation électrique". Alors en gare, faute de mieux, on patiente.

"C'est une honte, il y a des familles, des enfants... "

Sylvie, 52 ans, ne cache pas sa colère : "Je n'ai jamais vu ça, c'est une honte. On nous invite à reporter nos voyages mais quand on ne peut pas, on fait comment ? Et puis, là il fait chaud, on n'a pas de bouteille d'eau. Il y a des familles, des enfants... C'est insupportable".

A quelques pas de là, Thomas, 22 ans, essaie de relativiser. "Et dire que je me suis tapé un sprint pour arriver à l'heure, ça valait bien la peine" raconte-t-il dans un sourire. Il a retrouvé ses amis sur le quai et a sorti son jeu de cartes."Au moins, on est ensemble !"

6 heures de retard

A 23h45, les trains à destination de Bordeaux, Lannion, Hendaye, Tarbes, Quimper ou Brest annoncent des retards de 6h. Pour Rennes, Poitiers, et Tours, il faut compter jusqu'à 5h50 de retard et entre 5h et 5h30 pour Toulouse, Arcachon, Les Sables d'Olonne et Le Croisic. 

La SNCF invite sur ses écrans et via des SMS tous les passagers "à reporter leur voyage dans la mesure du possible" et assure garantir un remboursement ou un échange des billets sans frais.

La panne, causée par une rupture de caténaire, à Saint-Arnoult, dans les Yvelines a rendue inutilisable une des deux lignes à grande vitesse reliant Paris à la Bretagne et à Bordeaux, expliquent les agents en gare. 

Reprise du trafic ce samedi matin

La SNCF assure ce samedi matin que la caténaire concernée a été réparée dans la nuit, mais il pourrait tout de même y avoir des "retards résiduels".

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité