VIDEO. "Ça met du beurre dans les épinards". Les Superactifs, l'entreprise qui permet aux retraités de compléter leur retraite

durée de la vidéo : 00h02mn00s
Un reportage de Gilles Raoult, Lionel Bonis et Nolwenn Jacob ©France 3 Bretagne

Une plateforme en ligne permet à des jeunes retraités de travailler chez des particuliers en échange d'un complément de retraite, une initiative lancée par deux jeunes femmes pour lutter contre l'isolement des seniors après la vie active.

La passion d'Hubert, c’est le jardinage et plus particulièrement la taille des arbres. Ce jeune retraité, depuis le mois d'octobre, ne se voyait pas rester chez lui.

Seulement 8 jours après sa retraite, il s’est tourné vers Les Superactifs, une plateforme récemment créée qui met en relation des jeunes retraités passionnés de bricolage avec des particuliers.

Ma femme m'a encouragé à faire quelque chose pendant ma retraite, pour éviter que je sois à rien faire à la maison. Cela me permet de rencontrer des gens, de m'occuper.

Hubert Le Maire

Retraité

Cela lui permet également de gagner un complément de revenu : "On gagne toujours un peu moins quand on est à la retraite, il n'y a plus de 13e mois. Donc ça met du beurre dans les épinards" explique-t-il. 

Garde d'enfants, entretien de la maison ou du jardin, cours de musique, les services proposés par ces jeunes retraités sont très variés.

Cette entreprise sociale et solidaire a été créée par Marie Villena et Joséphine de Geyer. Elles ont lancé cette plateforme gratuite pour valoriser l’expérience des seniors.

"Le passage à la retraite peut être compliqué"

"On a constaté que le passage à la retraite pouvait parfois être compliqué, avec un sentiment d'inutilité, de l'isolement social en plus de la perte de revenus par rapport à la vie active" souligne Marie Villena.

Le service n'est disponible qu'autour de Rennes et compte pour le moment 150 inscrits. André est également retraité et dépanne régulièrement des particuliers.

Ça fait 8 mois que je suis en retraite, j'ai toujours été quelqu'un d'actif. Il faut utiliser le temps disponible dans la journée et ne pas s'ennuyer.

André Duprey

Retraité

Selon lui, ce service n'entre aucunement en concurrence avec les petites entreprises locales. "Je suis allé chez une dame juste pour poser une étagère, dit-il. Les entreprises artisanales ne se seraient pas déplacées pour ça mais ça lui faisait plaisir à elle".

Les deux entrepreneuses qui ont lancé Superactifs travaillent pour l'instant gratuitement, mais à plus long terme, pour être viable financièrement, elles visent un autre marché.

Un service bientôt proposé aux entreprises ?

"L'objectif pour les prochains mois, c'est de développer une offre aux entreprises. Il y a beaucoup de petites entreprises qui ont souvent des besoins en maintenance pour l'entretien des espaces verts notamment" observe Joséphine De Geyer.

Pour cela, les sociétés devront payer un forfait, qui dépendra de la taille de l'entreprise et des services demandés. Les retraités seront accompagnés pour déposer un statut d’auto-entrepreneur.

(Avec Gilles Raoult)