• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDÉO. Le directeur de Biotrial réagit au rapport final

© Loïc Venance / AFP
© Loïc Venance / AFP

Mardi 19 avril, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a affirmé, dans un rapport, que l'accident mortel de janvier dernier est "clairement lié à la molécule testée". Le directeur de Biotrial réagit.

Par Baptiste Galmiche

La cause du décès du Morbihannais de 49 ans, volontaire pour le laboratoire Biotrial de Rennes, est maintenant déterminée. Selon un rapport de l'ANSM, paru mardi 19 avril, "l'accident survenu chez plusieurs volontaires de l’essai mené par Biotrial apparaît clairement lié à la molécule testée".

Le rapport estime que le médicament testé "ne pouvait pas, a priori, être considéré comme un produit à risque" selon les critères de l'Agence européenne du médicament. En amont du test, le laboratoire Bial, qui teste le médicament, a transmis à Biotrial des données qui "ne contenaient pas d'informations, notamment au plan toxicologique, de nature à faire craindre un risque particulier lors de la première administration à l'homme."

Les experts s'interrogent toutefois sur la pertinence de cet essai, car des molécules similaires et déjà testées n'avaient pas démontré une quelconque efficacité.
Enfin, le rapport indique que le document "investigateur", rédigé par Bial, rassemblant les données utiles à l'expérimentation chez l'être humain, "comporte un assez grand nombre d’erreurs, d’imprécisions, d’inversions de chiffres ou de traduction erronée des documents sources qui rendent la compréhension difficile sur plusieurs points."


François Peaucelle réagit

François Peaucelle, directeur du laboratoire Biotrial, est revenu, ce mercredi 20 avril, sur le contenu du rapport.  "Il y a assez peu de choses qui nous ont étonnés. Il y a un ou deux points de détail sur lesquels on peut avoir une petite distance, mais fondamentalement, on est dans la lignée de ce qu'on dit depuis le début", indique-t-il.

Vidéo


0'00 : Que retenez-vous de ce rapport ?
0'51 : Certaines conclusions du rapport vous ont-elles étonné ?
1'19 : Finalement, qu'est-ce qui est incriminé ?
2'31 : Quel est votre sentiment par rapport aux conclusions du rapport ?
3'39 : Comment voyez-vous l'avenir de Biotrial ?
4'12 : Économiquement, Biotrial ne va-t-il pas pâtir de cette affaire ?

Interview de François Peaucelle, directeur du laboratoire Biotrial



Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus