Yaouank : douze heures de danse pour le plus grand Fest-Noz de Bretagne

Les danseurs du festival de musique bretonne Yaouank le plus grand fest-noz de Bretagne à Rennes au Parc des Expositions de Bruz Saint-Jacques de la Lande (35) en Bretagne. 23/11/2019 / © OUEST FRANCE/Marc OLLIVIER / Maxppp
Les danseurs du festival de musique bretonne Yaouank le plus grand fest-noz de Bretagne à Rennes au Parc des Expositions de Bruz Saint-Jacques de la Lande (35) en Bretagne. 23/11/2019 / © OUEST FRANCE/Marc OLLIVIER / Maxppp

De la danse et de la musique ce samedi soir à Rennes, avec le plus grand Fest Noz de Bretagne, en clôture de la 21e édition du festival Yaouank. Un vrai moment de partage pour les amateurs, qui ont dansé jusqu'au bout de la nuit au parc des expositions de Rennes/Saint-Jacques.

 

Par Krystell Veillard


Les voix sont à l’honneur cette année, sur la scène de Yaouank, en hommage au chanteur disparu cette année Yann Fanch Kemener. Un artiste, qui tout au long de sa carrière aura beaucoup transmis, et qui illustre bien l’esprit de ce grand fest noz. Un relais entre les anciennes et les jeunes générations.
 

Une musique métissée


Les artistes sur scène, explique l'organisateur Glenn Jegou, "croisent d’autres esthétique. Et ils peuvent aussi bien faire de la musique bretonne que de la soul, du jazz, du hip hop, du rock et c’est ce qu’on retrouve sur la scène de Yaouank."
 

Le reportage à Rennes de Catherine Jauneau, Laïla Agorram et Hélène Notat

 Interviews : Glenn Jégou, directeur artistique Festival Yaouank - Etienne et Pierrick, des danseurs - Denez Prigent, chanteur et musicien
 

Une invitation à la danse

 

Mais qu’elle soit traditionnelle ou marqué par de nouvelles influences, la musique bretonne reste d’abord une invitation à la danse. Au fil des gavottes, des plinns, des rythmes, des pas, tout un code corporel et surtout une communion « J’ai l’impression que dans la vie, j’ai souvent un manque de liens social. et le fait de se retrouver avec plein de monde et de se tenir dans les bras, c’est quelque chose qui me manque le reste du temps et ça reconnecte eu corps ça reconnecte aux autres », confie Etienne, un danseur.


Le Teknoz Projekt de Denez Prigent


Denez Prigent, présente sur la scène, sa nouvelle création, son "Teknoz Projekt". Du Kan a Diskan, du chant traditionnel, mélangé avec de la musique house, du son électronique. Deux "radicalités", commente l'artiste, pour au final une danse électronique.

Avec 31 formations, programmées pour 12 heures de danse non-stop, Yaouank a une nouvelle fois réuni dans un même élan les amoureux de la culture bretonne.
 

Le direct à retrouver...

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

toute l'actu Danse

Les + Lus