Saint-Georges de Reintembault : revitalisation en forme de parenthèse culturelle et estivale

En cette période estivale et après des semaines de confinement, l'envie de sortir et de se retrouver est grande ! C'est donc pour offrir aux habitants une « parenthèse culturelle » que la mairie de Saint-Georges de Reintembault en Ille-et-Vilaine proposait ce samedi des "spectacles déambulatoires".
Spectacle de rue à St-Georges de Reintembault (35)
Spectacle de rue à St-Georges de Reintembault (35) © Christophe Rousseau - France Télévisions
Marie-Claire Boucher, maire de Saint-Georges de Reintembault, dans le nord est de l'Ille-et-Vilaine effectue un petit tour dans le village afin de saluer ses administrés en ce samedi particulier. Après le déconfinement, la commune a voulu offrir aux 1500 habitants du bourg un jour de fête. Une « parenthèse culturelle » qui annonce ainsi la reprise du programme de revitalisation lancé il y a 2 ans, et mis en veille depuis quelques mois, en raison de la crise sanitaire. Mais pas question de se laisser abattre et de perdre de la vitalité. « On avait le rassemblement des Saint-Georges de France, et donc toutes les communes qui s’appellent Saint-Georges devaient se retrouver à Saint-Georges en 2020. Une manifestation où on attendait jusqu’à 10 000 personnes et qui n’a pas pu avoir lieu. Là ce week-end c’est aussi se donner un moment un peu différent, mais où se retrouver reste possible. » explique madame la maire. "La possibilité de partager un moment de convivialité et de la légèreté au vivre ensemble en voyant plus grand que soi !"
 

Revitaliser la commune rurale


Dans la petite commune, ruralité rime avec dynamisme, même si une cinquantaine de maisons sont à vendre. Le bar-tabac communal sera bientôt doté d’un restaurant et certaines habitations rachetées par la ville espèrent de nouveaux venus. Justement, Valérie et Hélène sont ici en vue d’un projet d’installation en apiculture et maraîchage bio. Une réflexion qu'elles ont mûrie pendant le confinement. L'envie d'un ailleurs, qui depuis Dunkerque, a guidé leurs pas jusque-là. En regardant le spectacle offert, Valérie remarque que « Les gens discutent, rigolent ce sont des personnes qui se voient, qui ne sont pas dans la dépendance. Voilà c’est un cadre de vie, qui est différent d’une grande ville, et qui nous correspond. » 

Une déambulation artistique à la rencontre des habitants


Quant à cet esprit village il prend tout son sens quand les artistes commence à jouer. Ainsi « La troupe des Rêveurs New World » s’est constituée pendant le confinement, avec des artistes qui souhaitaient pouvoir retrouver le public et lui offrir de la légèreté et de la découverte. Des artistes qui vont au devant du public, en plusieurs endroits de la commune pour éviter les grands rassemblements, dans la mesure où il n'et pas encore possible de se retrouver en nombre dans des lieux fermés. L’idée du spectacle "Entrouvre tes rideaux, tu vas voir c'est... " est donc de présenter une succession de numéros en plusieurs points de la commune : Ce n'est pas le public qui bouge mais les artistes qui vont de place en place pour jouer leur saynète de quelques minutes.


Autre ambiance dans le quartier de la Cité Radieuse. On a sorti les chaises sur le pas de la porte. « Ça redonne de la vie un peu. On en a manquée pendant le confinement », s'exclame Claudime, une habitante. « D’être dans son quartier de voir des gens qui défilent, qui viennent nous apporter des choses de l’extérieur, c’est sympa. » renchérit Hugo, un voisin.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ruralité société spectacle vivant culture