• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les maires ruraux et Airbnb s'allient pour stimuler le potentiel touristique des campagnes

élevage en prairie / © F3
élevage en prairie / © F3

L'Association des Maires Ruraux de France (AMRF) a signé un accord pour "développer le potentiel touristique des campagnes françaises" avec Airbnb, annonce la plateforme de locations entre particuliers ce lundi.

Par KV avec AFP


L'association des maires ruraux a décidé de s'associer à la plate-forme Airbnb pour promouvoir les zones rurales. Selon la plate-forme de locations entre particuliers, 15 000 communes françaises de moins de de 2 000 habitants, dépourvues d’offre hôtelière, figureraient en effet désormais parmi les destinations touristiques grâce au service qu'elle propose.
 

Des actions communes AMRF et Airbnb


Des conférences avec les maires ruraux viseront à lancer "des stratégies conjointes de développement du tourisme rural", et des campagnes de promotion mettront en avant ces destinations, précise un communiqué. Selon la plateforme, "17.000 communes dépourvues d'hôtel", et pour la plupart comptant "moins de 2.000 habitants", avaient "au moins une annonce sur Airbnb en 2018". Airbnb affirme qu'au total l'an dernier "plus de 2,7 millions de voyageurs (...) ne seraient pas venus sans Airbnb". Airbnb annonce encore "mettre en avant les destinations rurales au travers de campagnes de promotion avant la saison estivale 2019".
   

Des communes disposant pourtant déjà d'hébergements touristiques 


La plateforme publie une liste de 10 communes, selon elle dépourvues d'hôtel, ayant accueilli jusqu'à 2.270 visiteurs en 2018. Or ces communes sont loin d'être dépourvues d'hébergement touristique, avec une offre déjà disponible en ligne auprès des mairies ou des offices du tourisme, a constaté l'AFP. Parmi elles : Saint-Malo-du-Bois (Pays de la
Loire) compte déjà 17 gîtes ou chambres d'hôtes, Trévou-Tréguignec (Côtes-d'Armor) 49 gîtes et locations meublées et 4 chambres d'hôtes, tandis que Huisnes-sur-Mer (Manche) compte un hôtel-restaurant, 5 gîtes communaux et 7 chambres d'hôtes.
    

560 communes rurales bretonnes destination touristique via Airbnb


La Bretagne compterait 560 de ces communes, de moins de 2000 habitants dépourvues d'hôtel, et ayant accueilli des voyageurs Airbnb en 2018. Ainsi Trévou-Tréguignec (22), qui compte 1367 habitants aurait accueilli 2170 voyageurs en 2018. 1610 personnes auraient passé au moins une nuit à Saint-Nic (29), commune de 806 habitants. A La Vicomté-sur-Rance (1078 habitants - 22), ce sont 1530 voyageurs qui auraient fait une étape. 1390 à Concoret (746 habitants - 56), et 1300 à Vieux-Viel (324 habitants - 35).
 

Potentiel économique et message d'espoir pour les villages


Vanik Berberian, président de l'AMRF, constate ainsi qu'"une nouvelle manière de vivre les territoires s’impose en profitant de la dimension très largement rurale de notre pays" , pour lui il s'agit d'encourager des "modes de consommation plus dispersés" favorisés par des "ruraux qui savent valoriser leur patrimoine et leur sens de l'hospitalité pour en faire un atout pour leur territoire. Ces chiffres très encourageants et impressionnants révèlent ce potentiel économique trop longtemps laissé dans l’ombre des observateurs. C’est un message d’espoir pour ces villages."

 

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus