Avez-vous pensé à visiter le barrage de la Rance ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystel Veillard .

Les vacances c'est parfois le farniente, ça peut aussi être l'occasion d'apprendre des choses. Le tourisme industriel est en plein essor, et l'un des sites les plus visités de France c'est le barrage de la Rance. Presque unique au monde, l'usine marémotrice fêtera l'an prochain ses 50 ans.

C'est un pont entre Saint-Malo et Dinard sur la Rance et tous les jours, le site accueille les visiteurs gratuitement, pour leur expliquer le fonctionnement de l'usine marémotrice. Alors pendant que des plaisanciers sur leur voilier prennent le large, d'autres se glissent sous le béton, pour découvrir de l'intérieur l'une des deux seules usines marémotrices du monde.



Des années de recherche avant de produire de l'énergie marine



Dès les années 1920, les ingénieurs ont cherché à utiliser l'énergie des marées. dans l'estuaire de la Rance le marnage peut atteindre 13 m 50. Mais il aura fallu des années de recherche et de travaux pour arriver à produire de l'électricité avec la mer.



La consommation électrique d'une ville comme Rennes



Les 24 bulbes de la Rance produisent chacun 10 mégawatts, 240 mégawatts au total, l'équivalent de la consommation de Rennes. L'énergie de la mer se renouvelle sans cesse, encore faut il pouvoir l'attraper….

Si l'homme pouvait utiliser l'énergie des océans, il serait capable de produire six fois ses besoins… un rêve encore plus fou que celui du capitaine Némo



Visites guidées gratuites sur réservation : 02 99 16 37 14



Le reportage à La Richardais (35) de Séverine Breton et Thierry Bouilly

durée de la vidéo: 01 min 58
Le reportage à La Richardais (35) de Séverine Breton et Thierry Bouilly - Interviews : Nicolas Fiot, chargé de visite Espace découverte EDF - Achille - Anselme
Interviews :

- Nicolas Fiot, chargé de visite Espace découverte EDF

- Achille

- Anselme
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité