Covid-19 : 25 cas positifs après une soirée de fête dans un gîte à Saint-Malo

Publié le Mis à jour le

Vingt-cinq personnes ont été testées positives au Covid-19 après une soirée dans un gîte de Saint-Malo. La fête avait en tout réuni une soixantaine de vacanciers. Les personnes contaminées et les cas contacts "à risque" ont été placés en quatorzaine chez eux en Bretagne ou en région parisienne.   

Le premier cas confirmé a été signalé par la CPAM à l'Agence Régionale de Santé le 26 juillet.

La personne contaminée avait participé, avec une soixantaine d'autre jeunes de 20 à 25 ans, à un rassemblement privé dans un gîte de Saint-Malo. 

"Le contact-tracing et les tests élaborés sans délai ont révélé à ce jour au total 25 cas confirmés parmi les participants à cette soirée", indique l'ARS dans un communiqué. Les investigations se poursuivent autour de ces cas confirmés afin d’identifier les contacts à risque de ces personnes et de casser les chaînes de transmission".


Quatorzaine à domicile, mais crainte d'une dissémination


L’ensemble de ces cas confirmés et cas contacts à risque ont été isolés à leur domicile, principalement en Bretagne et dans la région parisienne.

"L’analyse des données récoltées dans le cadre du contact tracing confirme que ces personnes ont une activité sociale forte et sont mobiles en cette période estivale, poursuit l'Agence régionale de Santé, ce qui laisse légitimement craindre une dissémination du virus dans leur entourage et sur le territoire. Si l’ensemble des autres indicateurs (hospitalisation, réanimation) ne montre pas de dynamique à la hausse, c’est notamment en raison de la tranche d’âge aujourd’hui concernée par la contamination".

Les Services de l’Etat rappellent à cette population jeune la nécessité d’appliquer les gestes barrières et la distanciation sociale. Ils les invitent à réduire fortement les contacts sociaux et ne pas participer à des événements privés ou bien publics incompatibles avec le respect des règles de distanciation.