Saint-Malo : le masque désormais obligatoire dans la vieille ville et sur les remparts

A Saint-Malo, le masque est désormais obligatoire intra-muros et sur les remparts jusqu'au 30 août. La mairie justifie son arrêté par la densité de population en cette période estivale. La Bretagne a enregistré 68 cas supplémentaires de Covid19 en 24 h. Dont 44 en Ille-et-Vilaine. 

Le masque avait déjà été rendu obligatoire en mai lors des week-ends de l'Ascension et de la Pentecôte
Le masque avait déjà été rendu obligatoire en mai lors des week-ends de l'Ascension et de la Pentecôte © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Philippe RENAULT
La mairie de Saint-Malo a annoncé ce jeudi avoir pris un arrêté rendant obligatoire, à partir de 11 ans, le port du masque dans la ville intra-muros et sur les remparts, et ce jusqu'au 30 août
 
Dans l'arrêté publié sur le site internet de la mairie, il est indiqué que "le port du masque est une mesure de protection et de prévention indispensable pour limiter la propagation du virus".  

Le maire Gilles Lurton explique que la vieille ville fortifiée attire "à la fois les résidents permanents, les résidents secondaires, les visiteurs à la journée et les touristes en villégiature, densifiant ainsi sa fréquentation".


    

Mi-mai, le précédent maire Claude Renoult, faisant état de difficultés à faire respecter les distanciations entre personnes, avait annoncé sa décision de rendre le port du masque obligatoire de 11H00 à 18H00 dans certaines rues très commerçantes, pendant les week-ends de l'Ascension et de la Pentecôte.
    
La Bretagne a enregistré 68 cas supplémentaires de Covid19 en 24h. Dont 44 en Ille-et-Vilaine


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société tourisme économie coronavirus
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter