Covid-19. Avec deux malades transférés à Saint-Malo, la Bretagne continue de recevoir des patients en réanimation

Hospitalisés en réanimation à Grasse (Alpes-Maritimes), deux malades Covid viennent d'être transférés par avion ce jeudi 4 mars jusqu'au centre hospitalier de Saint-Malo. La Bretagne, moins en tension dans ses hôpitaux, ne cesse d'accueillir des patients d'autre régions.

Après leur transport par avion jusqu'à Dinard, les deux patients Covid de Grasse sont arrivés par ambulance au centre hospitalier de Saint-Malo
Après leur transport par avion jusqu'à Dinard, les deux patients Covid de Grasse sont arrivés par ambulance au centre hospitalier de Saint-Malo © C. Delalande

Ils sont arrivés en avion sanitaire ce jeudi à l'aéroport de Dinard, avant d'être transportés par ambulance jusqu'au centre hospitalier de Saint-Malo. Deux patients, atteints gravement de la Covid-19, sont maintenant en soins de réanimation dans la structure malouine.
 

Ce jeudi matin, l'hôpital de Saint-Malo soignait 3 patients Covid en réanimation. Ils sont désormais 5 sur les 14 lits que comporte le service. D'autres malades, atteints de pathologies différentes, sont également en réanimation.

Le centre hospitalier malouin avait déjà reçu des patients en décembre dernier et lors de la première vague.


19 malades Covid accueillis en réanimation depuis le début de l'année


Ces deux patients s'ajoutent aux 17 malades en réanimation déjà transférés d'autres régions vers des hôpitaux bretons depuis le début de l'année. La situation sanitaire et les disponibilités actuelles de réanimation en Bretagne permettent de recevoir à nouveau des patients depuis principalement la région Provence-Alpes Côte d'Azur.

Ce mercredi, 4 patients de la région PACA ont été accueillis dans les hôpitaux de Brest et de Quimper.


Ils étaient 6 à avoir été transférés le 26 février dernier.
 

Dans le décompte des données Covid de ce mercredi soir de l'ARS (Agence régionale de santé), il y était recensé 59 patients hospitalisés en réanimation dans les hôpitaux bretons. Sur ces 59 malades, 17 étaient des malades venus d'autres régions.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société