Départ de la Route du Rhum 2022. Ce sera mercredi à 14h15 et à suivre en direct sur France 3

Ce n'était que partie remise. Le départ de la Route du Rhum, initialement prévu ce dimanche 6 novembre, sera donné ce mercredi 9 novembre à 14h15. Les mauvaises conditions météo étaient à l'origine de ce report. Les conditions resteront musclées, ce qui laisse présager d'un départ spectaculaire des 138 bateaux. Un départ à suivre en direct sur France 3 Bretagne.

Cette fois-ci, on l'espère, ce sera la bonne. À la faveur d'une dépression qui faiblit, la direction de la course a décidé du départ de la Route du Rhum ce mercredi 9 novembre à 14h15.

Consultez la carte des positions et le classement des 138 skippers

"Sur ce créneau, les conditions météorologiques s’annoncent très maniables avec un vent d’Ouest d'une quinzaine de nœuds", explique Francis Le Goff. "La situation sera favorable pour la sortie de la Manche, avec une fiabilité de la prévision excellente, de plus de 90 %. Le début de course sera donc beaucoup moins délicat que si le départ avait été donné ce dimanche."

Le départ en direct dès 14h

Les Ultim, Imoca, Ocean Fifty et autres Class 40 seront tous alignés sur la ligne de départ, pour un sprint des plus rapide vers la Guadeloupe.

France 3 Bretagne a adapté son dispositif à ce nouveau calendrier, en collaboration avec l’organisation, pour faire vivre cette grande fête du monde de la course au large.

La réalisation de France Télévisions disposera de caméras embarquées sur l’eau et dans les airs. Roland Jourdain, depuis son bateau engagé dans la course, sera également en liaison avec le plateau de France 3. Autour de Valérie Chopin, des experts de la course au large feront vivre cette grande fête.

Une violente dépression

L'annonce du report de la course avait été faite dans la matinée du samedi 5 novembre, lors du traditionnel briefing météo des skippers. Une décision inédite dans l'histoire de la Route du Rhum, dont la première édition a eu lieu en 1978.

"Les derniers bulletins météo précis à 48 heures ont montré que les conditions étaient beaucoup plus dures qu’envisagées initialement, et ce dès les premières heures de course" indiquait la direction de la course.

Cette décision a été saluée unanimement par les navigateurs, pensants notamment à la sécurité des sauveteurs qui auraient pu être appelés à intervenir, ainsi que la difficulté d'abriter une flotte aussi nombreuse sur les quelques ports abrités du nord Finistère.

" C'est la bonne décision. Quand on est marin et qu'on sait que les conditions à venir sont dures, il faut savoir être raisonnable et rester au port", a estimé Armel Le Cléac'h, le skipper de Banque Populaire XI.

Pour l'édition d'un premier record, celui de la participation avec 138 skippers engagés, on s'attend à ce qu'un autre tombe : celui de la traversée, établis en 2018 par Francis Joyon et son trimaran Idec Sport, de 7 jours 14 heures 21 minutes et 47 secondes.